NOUVELLES

Après l'affaire Ray Rice, la NFL s'associe à des organismes pour contrer la violence familiale

19/09/2014 11:51 EDT | Actualisé 19/11/2014 05:12 EST
Ronald Martinez via Getty Images
ARLINGTON, TX - AUGUST 16: Ray Rice #27 of the Baltimore Ravens sits on the bench against the Dallas Cowboys in the first half of their preseason game at AT&T Stadium on August 16, 2014 in Arlington, Texas. (Photo by Ronald Martinez/Getty Images)

NEW YORK, États-Unis - Le commissaire Roger Goodell assure que la NFL veut implanter un nouveau code de conduite d'ici le Super Bowl.

En conférence de presse, Goodell a fait ses premières déclarations publiques en plus d'une semaine à la suite de la vague de cas de violence familiale impliquant des joueurs de la NFL. Il n'a pas annoncé de changements précis, mais il a soutenu qu'il n'a pas songé à démissionner.

«Malheureusement, au cours des dernières semaines, nous avons tous trop vu ce qui ne va pas dans la NFL, a-t-il dit. Ça commence par moi.»

La ligue est confrontée à des critiques croissantes selon lesquelles elle n'a pas agi assez rapidement ou avec suffisamment de fermeté en ce qui concerne les cas de violence conjugale.

Le commissaire a réitéré qu'il a bâclé le dossier Ray Rice.

«Les mêmes erreurs ne peuvent être répétées», a-t-il promis.

Goodell supervisera désormais tous les cas touchant la conduite personnelle des joueurs et il décidera de la culpabilité et des sanctions à prendre.

Le commissaire et quelques équipes de la NFL ont été vertement critiqués pour les peines légères ou imposées en retard à Rice, Adrian Peterson et d'autres joueurs impliqués dans de récents cas de violence familiale. Après moins de trois semaines d'activités à la saison régulière, cinq de ces cas ont défrayé les manchettes, les autres impliquant Greg Hardy, Ray McDonald et Jonathan Dwyer.

Les noms du demi offensif vedette Peterson des Vikings, de l'ailier défensif Hardy des Panthers de la Caroline et du demi offensif Dwyer des Cardinals de l'Arizona figurent sur la liste spéciale d'exemption du commissaire et ils sont payés pendant le déroulement du processus judiciaire. McDonald, un ailier défensif des 49ers de San Francisco, continue de s'entraîner et de jouer pendant l'enquête sur des soupçons de violence conjugale.

À la lumière de ces cas médiatisés, des groupes comme la National Organization of Women et des partenaires et commanditaires de la ligue ont fait pression sur la NFL pour qu'elle se montre plus responsable dans sa façon de traiter ce problème. Le congrès observe également la façon dont la NFL va agir.

Réagissant à ces critiques, la NFL a annoncé un partenariat avec un service d'assistance téléphonique pour la violence familiale et un centre de ressources pour la violence sexuelle.

Goodell a confié qu'il avait transmis une note aux équipes, en fin de soirée jeudi, dans laquelle il les informait que dans les 30 prochains jours, l'ensemble du personnel de la NFL et des équipes participeront à des séances de formation sur la violence conjugale et l'agression sexuelle. Cette note souligne que la ligue travaillera avec le syndicat afin de fournir l'«information et les outils pour comprendre et reconnaître la violence conjugale et l'agression sexuelle.»

La ligue fournira ainsi un soutien financier, opérationnel et promotionnel à la National Domestic Violence Hotline et au Centre national de ressources contre la violence sexuelle.

Goodell a précisé que cette initiative permettra aux deux organismes d'aider plus de personnes touchées par la violence conjugale et les agressions sexuelles.

INOLTRE SU HUFFPOST

Vidéo de Ray Rice: joueurs et ex-joueurs commentent