POLITIQUE

Le projet de loi de M. Chong sur les pouvoirs des députés appuyé au Parlement

18/09/2014 08:44 EDT | Actualisé 18/09/2014 08:45 EDT
PC

La lutte d'un député conservateur d'arrière-ban, Michael Chong, pour augmenter les pouvoirs des parlementaires par rapport aux chefs de partis, reçoit des appuis d'autres formations.

Le ministre de la Réforme démocratique, Pierre Poilievre, a affirmé à la Chambre des communes que le gouvernement appuyait le projet de loi de M. Chong.

Stephen Harper serait donc le premier ministre en 40 ans à voter pour retirer aux chefs de partis leur droit de véto sur les candidats électoraux, a dit M. Poilievre.

Des députés de l'opposition et quelques collègues conservateurs de Michael Chong ont également exprimé leur intention de voter en faveur de cette loi, la semaine prochaine.

Le projet de loi de M. Chong donnerait aux caucus le pouvoir de déclencher des révisions de la direction et de voter pour éjecter un chef.

Le député conservateur James Rajotte a affirmé qu'une telle règle aurait aidé le caucus de l'Alliance canadienne en 2001, lorsque la bisbille a éclaté autour du chef Stockwell Day.

L'annonce du soutien du gouvernement survient après que M. Chong eut promis d'assouplir son projet de loi s'il obtient la faveur d'un vote la semaine prochaine.

Quel est le salaire des ex-députés à Ottawa?