NOUVELLES

Printemps érable : pas de dédommagement pour la Ville de Sherbrooke (VIDÉO)

17/09/2014 03:17 EDT | Actualisé 17/09/2014 03:19 EDT

Le ministère de la Sécurité publique refuse de payer pour les heures supplémentaires des policiers du service de police de la Ville de Sherbrooke pendant les manifestations étudiantes du printemps 2012.

La raison évoquée par le ministère est que la Ville de Sherbrooke ne lui avait pas demandé d’autorisation avant de déployer les effectifs supplémentaires.

Pour voir le bulletin complet ou pour d’autres vidéos de l’émission «Ça commence bien!», rendez-vous sur le site de V Télé.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

MANIFESTATION DU 22 MARS 2012