NOUVELLES

L'Impact a le meilleur sur les Red Bulls en Ligue des Champions, 1-0

17/09/2014 10:02 EDT | Actualisé 17/11/2014 05:12 EST
PC

MONTRÉAL - L'Impact de Montréal s'est assuré d'être maître de son destin lors de son dernier match de la phase de groupes de la Ligue des Champions de la CONCACAF.

Un but de Marco Di Vaio en première demie a été suffisant pour permettre à l'Impact de signer une victoire de 1-0 contre les Red Bulls de New York, mercredi sous une pluie intermittente au stade Saputo, et la troupe montréalaise aura une place en quarts de finale de la Ligue des Champions de la CONCACAF à sa portée quand il rendra visite aux Red Bulls, le 22 octobre prochain.

Entre temps, les Red Bulls (1-1-0) auront visité le Salvador afin d'y affronter le C.D. FAS (0-3-0), l'autre équipe au sein de leur groupe. L'Impact (3-0-0) a déjà gagné ses deux duels contre l'équipe salvadorienne, 1-0 à Montréal et 3-2 en Amérique centrale. Il détient donc six points d'avance sur les Red Bulls, qui ont toutefois un match de plus à jouer.

Les locaux ont fait face à une belle opposition de la part des Red Bulls, qui avaient opté pour une formation composée majoritairement de réservistes. On se doutait que le meilleur marqueur de la MLS, Bradley Wright-Phillips, n'y serait pas, lui qui est blessé à une cuisse, mais les étoiles Tim Cahill et Thierry Henry étaient aussi absents. L'équipe est au coeur de la course aux séries en MLS et avait décidé de reposer certains de ses éléments-clés.

Di Vaio a fait la différence avec son quatrième du tournoi, égalant ainsi Roberto Brown pour la meilleure récolte dans l'histoire de l'Impact en Ligue des Champions. L'Impact aurait pu porter un dur coup aux Red Bulls, puisqu'il a profité de l'avantage d'un homme pendant le dernier quart d'heure, mais il n'a jamais été en mesure d'ajouter un deuxième but à son total.

L'Impact sera de retour en action samedi, quand il accueillera les Earthquakes de San Jose dans un match de saison régulière de la MLS.

La première demie s'est déroulée en deux temps. L'Impact a obtenu les meilleures occasions lors de la première demi-heure. Ignacio Piatti a atteint le poteau à la droite du gardien Ryan Meara dès la troisième minute et Di Vaio a ouvert le pointage à la 16e.

Une talonnade nonchalante d'un joueur des Red Bulls après un coup franc de Di Vaio a permis à Dilly Duka de reprendre le ballon et le remettre à Piatti. Le milieu argentin a alors repéré Di Vaio au deuxième poteau. L'Italien a réceptionné la passe avec la poitrine et sa frappe a trouvé le fond du filet.

Duka est passé bien près de doubler l'avance des locaux à la 24e minute, mais il a raté la cible de peu à la droite du filet.

Les Red Bulls ont ensuite pris le contrôle du jeu et le gardien de l'Impact Evan Bush a dû se distinguer à deux reprises. Il a d'abord frustré Richard Eckersley sur une tête après un corner d'Eric Stevenson, avant de réussir un bel arrêt contre Stevenson en plongeant à sa droite quelques minutes plus tard.

La deuxième demie a été marquée par les nombreux cartons distribués par l'arbitre en chef. Di Vaio a reçu un avertissement et il ratera le rendez-vous du 22 octobre en raison d'une accumulation de cartons jaunes.

Les Red Bulls ont dû terminer la partie avec un joueur en moins puisque le milieu Connor Lade a écopé deux cartons jaunes en l'espace de six minutes et a été expulsé.

Andrés Romero a profité d'une chance en or de doubler l'avance de l'Impact à la 88e minute, mais il a raté la cible de justesse après un bel échange avec Duka.

Les équipes en MLS - saison 2014