NOUVELLES

Richard Bergeron relance l'idée de péages pour tous les ponts

16/09/2014 02:57 EDT | Actualisé 16/09/2014 03:00 EDT
SRC

Le chef de l'opposition à l'hôtel de ville de Montréal, Richard Bergeron, relance l'idée d'avoir des péages sur tous les ponts entourant l'île de Montréal. Il a fait cette déclaration à la suite des révélations de Radio-Canada entourant l'étude secrète du gouvernement fédéral sur le pont Champlain.

Un texte de François Cormier

Richard Bergeron est contre l'idée d'un paiement seulement sur le pont Champlain. Cependant, il croit que Montréal devrait s'inspirer d'autres villes dans le monde qui mettent des péages partout.

« Je m'inspire de Londres, Stockholm, Paris, Milan, des villes allemandes. C'est là que le monde est rendu. » — Richard Bergeron

Richard Bergeron n'imposerait donc pas les péages seulement sur les ponts qui relient Montréal à la rive sud. « Il faut en mettre sur les 18 ponts autour de Montréal. Ce ne serait pas équitable envers les gens de la rive sud si on ne le faisait pas », explique-t-il.

Richard Bergeron est convaincu que les péages généreraient des revenus de 250 millions de dollars. « La moitié de la somme pourrait aller aux villes de banlieues aux bénéfices des banlieusards qui utilisent leurs automobiles, persiste-t-il. Le tarif pourrait être tout à fait raisonnable »

Denis Coderre dit « Non...mais »

Lors de la séance du conseil municipal mardi, le maire Denis Coderre a réitéré qu'il était contre l'idée des péages. Il craint que moins de gens aient envie de venir à Montréal. « Moi, je pense qu'il y a un effet de trou de beigne si on met de péages partout » dit-il. Le maire se dit toutefois à l'aise qu'il y ait un débat sur le sujet dans la région métropolitaine.

Selon Richard Bergeron, le débat a déjà été fait au cours de la dernière décennie. « J'aurais souhaité découvrir un maire en faveur des péages », dit-il.

Le futur pont Champlain


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter