DIVERTISSEMENT

29e Gala des Prix Gémeaux: les potins du tapis rouge (PHOTOS)

14/09/2014 08:28 EDT | Actualisé 15/09/2014 06:10 EDT

Le hall d’entrée de la Place des Arts brillait de mille feux dimanche soir, quelques minutes avant le début du 29e Gala des Prix Gémeaux. Sur le tapis rouge déroulé spécialement pour eux, les artistes ont posé pour les photographes, large sourire aux lèvres, et se sont gentiment entretenu avec les journalistes. Voici quelques extraits des conversations du Huffington Post Québec avec les vedettes du petit écran.

D’abord, un mot sur les duos qui ont attiré l’attention. Éric Bruneau (en nomination pour son rôle dans Mensonges) et Kim Lizotte, main dans la main, sont passés en coup de vent devant les représentants des médias, officialisant ainsi les rumeurs qui couraient depuis un certain temps, à savoir qu’ils forment un couple.

Le «dragon» François Lambert et Valérie Taillefer, amoureux depuis quelques mois, étaient aussi présents, mais ont furtivement esquivé le tapis rouge. Enfin, les deux amis Mélanie Maynard et Jean Airoldi s’accompagnaient mutuellement pour l’événement.

Marie-Chantal Perron a fait tourner les regards avec sa nouvelle coupe de cheveux. La belle arbore désormais une coupe très courte, ce qui lui donne un air gentiment coquin.

Les trois grandes amies Roxane Gaudette-Loiseau, Audréane Carrier et Frédérique Dufort sont arrivées en trio, rieuses, pour supporter leurs collègues de Yamaska et d’Unité 9 qui étaient en nomination. Roxane effectuait ainsi l’une de ses premières sorties publiques depuis la naissance de son petit garçon, Loïc, aujourd’hui âgé de quatre mois.

Sylvie Moreau et ses collègues de LOL viennent de terminer le tournage de la cinquième saison de la comédie de TVA. «Je fais beaucoup de comédies à la télévision et je suis contente, car c’est un genre qui rejoint beaucoup les gens, a confié la comédienne. Au théâtre et au cinéma, je fais des choses plus dramatiques.» L’équipe de comédiens de LOL était en nomination dans la catégorie Meilleure interprétation: humour, et a rendu les armes devant la troupe des Appendices. Cet automne, Sylvie Moreau montera sur les planches de l’Espace Libre dans la pièce Rue Fabre, avec son ami Réal Bossé. Elle planche aussi sur l’écriture de scénarios de films.

Normand D’Amour était en charmante compagnie alors que déambulaient à ses côtés son épouse, Pascale Montreuil, sa fille Marguerite, 12 ans, et son fils Lancelot, 22 ans. La petite Marguerite a spécifié qu’elle participait pour la première fois au Gala des Prix Gémeaux, mais que ce n’était pas «son premier tapis rouge». Son papa, lui, mentionné qu’il joue toujours dans Yamaska et Subito texto. Il tournera dans la deuxième saison de Mensonges et se produira sur la scène du Théâtre Duceppe, dans Qui a peur de Virginia Woolf ? en février prochain.

Patrice Bélanger était nommé dans la catégorie Meilleure animation: jeunesse pour son travail à la barre des Testeurs, en duo avec Étienne Boulay. C’est finalement Stéphane Bellavance qui a remporté les honneurs, mais Patrice a néanmoins de quoi sourire, puisqu’il est très occupé cet automne, avec l’animation de Debout les comiques, tous les matins, à CKOI, et C’est du sport à Télé-Québec. De plus, il succédera à Guy Jodoin, l’été prochain, à la barre de Sucré salé, à TVA.

«Je trouve que Guy est une personne très inspirante, comme individu et comme artiste, a souligné Patrice. Le mandat est donc élevé, stimulant, dynamisant, énergisant. Je saute dans un train qui roule déjà à 100 000 à l’heure. Et ça tourne déjà vite dans ma tête pour trouver de nouveaux concepts, épicer la sauce à ma façon, donner ma couleur. Sans aucune prétention, je souhaite avoir un long règne à l’animation de cette émission. On ne répare pas ce qui n’est pas brisé, et moi, j’étais un fidèle de Sucré salé. Je veux que les gens reconnaissent leur Sucré salé, reconnaissent ce qu’ils aimaient du show, et y mettre ma propre texture.» Patrice, qu’on a d’abord connu comme comédien, notamment dans Les poupées russes, s’ennuie-t-il du jeu? «Pas tant que ça, a-t-il répondu. Le jeu sera toujours une grande passion pour moi, mias je n’ai pas de regrets d’animer plutôt que de jouer. Je m’ennuie de jouer parce que je voudrais jouer dans tout – Série noire, Unité 9, Les beaux malaises, tout! – mais pour l’instant l’animateur prend plus de place et je l’assume pleinement.»

Le tapis rouge du 29e Prix Gémeaux

À LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?