NOUVELLES

Urgence-Environnement enquête sur un déversement aux Iles-de-la-Madeleine

13/09/2014 04:47 EDT | Actualisé 13/09/2014 04:47 EDT
Wikimedia

Une trentaine de travailleurs d'Hydro-Québec et d'Urgence-Environnement multiplient leurs efforts pour confiner et récupérer le diesel qui s'est retrouvé surtout à la marina de Cap-aux-Meules, aux Iles-de-la-Madeleine, à la suite d'une fuite dans l'oléoduc faisant le lien entre le port et la centrale de la société d'état. Mais on s'interroge sur l'origine de cette fuite.

Des équipements de rétention ont notamment été aménagés à la marina mais le diesel a aussi imbibé des parcelles de terrain. L'accès au havre de Cap-aux-Meules est interdit pour l'instant.

Hydro-Québec est aussi intervenue pour vider l'oléoduc de son contenu et raclé la canalisation.

Une enquête sera instituée pour connaître l'endroit et l'origine de cette fuite mais il faut d'abord récupérer de diesel.

La porte-parole d'Hydro-Québec, Nathalie Vachon, a indiqué que la société d'État passera à l'étape de l'identification de la fuite lorsque ses équipes auront terminé le travail visant à confiner et récupérer le déversement des hydrocarbures.

Actuellement, le travail des équipes sur place est ralenti par divers facteurs comme les marées, a-t-elle souligné.

"Les équipes sont à l'oeuvre jour et nuit pour faire la récupération", a ajouté Mme Vachon.

Il est aussi trop tôt pour évaluer l'ensemble des coûts de l'opération en cours.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

La planète se réchauffe? Voici ce qui nous attend