POLITIQUE

Paul Davis l'emporte à Terre-Neuve au 3e tour et devient le premier ministre de la province

13/09/2014 06:48 EDT | Actualisé 13/09/2014 08:54 EDT
PC

L'ex-ministre et ancien policier Paul Davis a remporté la course à la direction du Parti progressiste-conservateur à Terre-Neuve-et-Labrador, samedi soir, et deviendra le 12e premier ministre de la province.

La course au leadership du Parti progressiste-conservateur à Terre-Neuve-et-Labrador a nécessité un troisième tour inattendu, samedi, aucun des candidats au deuxième tour n'ayant été en mesure d'obtenir une majorité claire.

Paul Davis a obtenu 351 voix, devançant de peu un autre ex-ministre conservateur John Ottenheimer, qui a récolté 326 voix.

Au deuxième tour, M. Davis avait été crédité de 340 voix, contre 339 pour M. Ottenheimer.

Le troisième candidat Steve Kent, âgé de 36 ans, avait été écarté après le premier tour. Il a aussitôt appuyé M. Davis, âgé de 53 ans, son collègue au cabinet jusqu'à ce qu'ils se retirent tous deux plus tôt cette année pour tenter leur chance à la direction du parti.

M. Ottenheimer, 61 ans, avait quitté la politique en 2007 en raison de problèmes de santé, et avait servi par la suite comme président de Hydro Terre-Neuve-et-Labrador.

M. Davis deviendra le 12e premier ministre de la province, et devra convoquer des élections au plus tard 12 mois après son entrée en fonctions.

Huit mois après la démission de la première ministre Kathy Dunderdale, la province de Terre-Neuve-et-Labrador trouve ainsi son successeur.

Quelque 850 délégués du Parti progressiste-conservateur étaient réunis à Saint-Jean pour élire leur nouveau chef et, du même coup, le nouveau premier ministre.

Les conservateurs dirigent la province depuis 2003. Tom Marshall a agi comme premier ministre par intérim depuis le départ de Mme Dunderdale.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Quel est le salaire des ex-députés à Ottawa?