NOUVELLES

En attendant les Red Bulls, l'Impact de Montréal s'incline 2-1 face au Revolution

13/09/2014 09:42 EDT | Actualisé 13/09/2014 09:42 EDT
PC

Privé de plusieurs éléments importants, l'Impact de Montréal n'a pas été de taille face au Revolution de la Nouvelle-Angleterre, samedi, et il a encaissé un revers de 2-1.

En raison de blessures ou d'autres problèmes, un total de 10 joueurs de l'Impact n'avaient pas fait le voyage avec l'équipe. Cette situation a permis aux gradués de l'Académie Anthony Jackson-Hamel et Jérémy Gagnon-Laparé d'obtenir un premier départ en carrière dans la MLS, tandis que Louis Béland-Goyette, qui avait signé son premier contrat professionnel vendredi, a fait son entrée en fin de rencontre. Cependant, le onze partant de la formation montréalaise avait plutôt des allures d'équipe de la ligue des réservistes et malgré un effort compétitif, l'Impact n'a jamais vraiment été dans le coup face au Revolution.

L'entraîneur-chef de l'Impact Frank Klopas avait aussi décidé de donner congé à certains éléments importants, préférant les voir en pleine forme mercredi, quand l'Impact accueillera les Red Bulls de New York dans le cadre d'un match de la phase de groupes de la Ligue des Champions de la CONCACAF. Les joueurs désignés Marco Di Vaio et Ignacio Piatti n'ont donc pas foulé le terrain du Gillette Stadium.

Calum Mallace a touché la cible pour l'Impact (5-17-6), alors que Kelyn Rowe et Lee Nguyen ont fourni la réplique pour le Revolution (13-12-3), qui est invaincu à ses six derniers matchs (5-0-1).

Malgré son onze partant inexpérimenté, l'Impact a trouvé le moyen d'ouvrir la marque dès la 13e minute. Un long ballon de Futty Danso a été récupéré par Jack McInerney quand le défenseur du Revolution Andrew Ferrell a trébuché. Seul devant le gardien Bobby Shuttleworth, McInerney a décidé de remettre à Mallace en retrait et le milieu d'origine écossaise a pu tirer dans une cage béante.

Le Revolution a toutefois répliqué avec des frappes éclair à la 23e, puis à la 25e minute. Rowe a d'abord créé l'égalité à l'aide d'une puissante frappe que le gardien de l'Impact Troy Perkins a été incapable de maîtriser. Nguyen a ensuite complété une jeu de passes spectaculaire du Revolution en marquant son 14e but de la campagne.

Tôt en deuxième demie, le défenseur de l'Impact Eric Miller est passé à quelques centimètres de créer l'égalité, mais son coup du pied droit a atteint le poteau de plein fouet à la gauche de Shuttleworth.

Le ciel est ensuite tombé sur la tête de l'Impact à la 62e minute, quand Krzysztof Krol a écopé un deuxième carton jaune et a donc été expulsé.

Devant se défendre à 10, l'Impact n'a jamais été en mesure de menacer le filet de Shuttleworth.

À l'autre bout du terrain, Perkins, qui disputait un premier match depuis le 9 août, a limité les dégâts. Il a reçu un coup de main de Miller, qui a privé Nguyen d'un deuxième but en plongeant pour stopper un ballon sur la ligne des buts.

Perkins a terminé la partie avec huit arrêts à sa fiche.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Les 5 films des amoureux de soccer