DIVERTISSEMENT

Comiccon de Montréal : Julie Benz se dévoile

13/09/2014 01:05 EDT | Actualisé 13/09/2014 01:08 EDT

Le regard intense et le sourire ravageur, Julie Benz est au Comiccon cette fin de semaine pour notre plus grand plaisir. Un moment important pour l’actrice américaine, puisque c’est également l’occasion pour elle d’entretenir le contact avec ses fans. Entrevue.

Sa participation remarquée dans les dernières saisons de la série Desperate Housewives en a fait une vedette du petit écran. Depuis, la comédienne née en Pennsylvanie accumule les succès comme Dexter, Buffy contre les vampires ou Angel. Dernier en date, Defiance où elle interprète pour une deuxième saison la mairesse Amanda Rosewater prise dans un futur postapocalyptique.

«Je suis très excitée à l’idée de rencontrer le public. Ma carrière s’est construite avec les admirateurs qui me suivent. Sans eux, je n’en serais pas là où j’en suis», a-t-elle déclaré.

Assumer les changements

À ce titre, l’actrice de 42 ans s’attend à beaucoup d’interrogation, car la jolie blonde s’est métamorphosée en brune pour son rôle dans Havenhurst, un film d’horreur dont la sortie est prévue pour le printemps prochain.

«D’expérience, je sais que le public du Comiccon est assez exigent, a-t-elle raconté. Si vous changez quelque chose, il faut s’attendre à des réactions de leur part. Lors de mon passage à San Diego beaucoup sont venus me voir, intrigués par ma nouvelle coiffure. En général, les gens réagissent bien, mais ils veulent des explications».

Julie Benz sait bien que le Comiccon est le paradis des cosplayers. On y vient pour rencontrer ses héros, mais surtout pour les incarner. «J’admire les gens qui se costument. Je suis une personne très timide. Mon métier me pousse à jouer des rôles, mais pas au point de devenir un autre personnage dans mon quotidien, je trouve cela fascinant», a-t-elle dit.

Très appréciée dans l’industrie de la télévision, elle avoue que ce n’est pas toujours facile pour une femme de faire sa place dans le milieu. Installée à Los Angeles, elle regrette la présence de plus en plus importante des télé-réalités.

«Avant, j’ai l’impression que c’était plus facile de se faire un nom. Aujourd’hui, les choses sont devenues compliquées. Et il y a moins de rôles intéressants pour les femmes. À un certain âge, les actrices sont obligées de jouer dans des télé-réalités sinon elles n’existent plus. Je trouve cela très triste», a-t-elle conclu.

La programmation du Comiccon : www.montrealcomiccon.com

2014 San Diego Comic-Con Cosplay