NOUVELLES

L'Ukraine et les rebelles s'échangent des prisonniers (VIDÉO)

12/09/2014 07:35 EDT | Actualisé 12/11/2014 05:12 EST

DONETSK, Ukraine - Les forces ukrainiennes et les rebelles prorusses se sont échangés 67 prisonniers dans la nuit de jeudi à vendredi, dans le cadre d'un accord de cessez-le-feu qui demeure très fragile.

L'échange s'est déroulé en pleine nuit à l'extérieur du bastion rebelle de Donetsk, en présence d'observateurs internationaux.

Trente-six soldats ukrainiens ont été libérés au terme de pourparlers, a indiqué le président ukrainien Petro Porochenko. Les forces ukrainiennes ont libéré, en retour, 31 insurgés — dont certains qui sont des citoyens russes — capturés au cours des cinq mois de conflit.

La trêve est entrée en vigueur vendredi dernier, mais elle est depuis violée presque chaque jour. Des tirs de roquettes ont ainsi été entendus à Donetsk, peu de temps après l'échange de prisonniers.

L'échange s'est déroulé à quelques kilomètres de Donetsk. Les menottes de tous les prisonniers ont été retirées avant qu'ils ne soient libérés. Puis, un représentant de chaque camp a vérifié que le nom de chaque prisonnier à partir d'une liste, rayant le nom de ceux qui avaient été relâchés.

«C'est un processus de discussions qui se continue. Nous répondons chacun aux demandes de l'autre et nous tenons parole», a dit Iouri Tandit, un négociateur pour le gouvernement.

Des centaines de personnes seraient détenues par les deux camps, mais on ne dispose pas de données plus précises.

Darya Morozova, qui supervise l'échange pour les séparatistes, estime qu'environ 1200 rebelles et leurs partisans sont entre les mains du gouvernement. Elle a ajouté que les insurgés détiennent plusieurs centaines de soldats ukrainiens. Mais quand on lui demande d'être plus précise, elle évoque «environ un millier» de personnes.

Mme Morozova prétend que les rebelles détenus ont été maltraités et que certains n'ont pas été nourris depuis deux semaines. Un autre échange est attendu au cours des trois prochains jours, a-t-elle dit.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Tensions entre l'Ukraine et la Russie (24 avril 2014)