NOUVELLES

Les employés de Bombardier à Thunder Bay annoncent une entente de principe

11/09/2014 04:46 EDT | Actualisé 11/09/2014 04:47 EDT
Christopher Furlong via Getty Images
DERBY, ENGLAND - JULY 16: Technicians work on London Underground trains at the Bombardier Transport manufacturing plant on July 16, 2014 in Derby, England. The train maker Bombardier build rolling stock for both mainline train operations and London Underground. Currently they are building the latest consignment of carriages for the London Crossrail project. (Photo by Christopher Furlong/Getty Images)

Le syndicat représentant quelque 900 employés de Bombardier en grève à l'usine de trains légers de Thunder Bay, en Ontario, a annoncé jeudi avoir conclu une entente de principe avec le constructeur ferroviaire.

Unifor a précisé que l'entente ferait l'objet d'un vote dès vendredi. Si elle est ratifiée, elle mettra fin à la grève entamée le 14 juillet.

Les détails de la nouvelle proposition de convention collective n'étaient pas immédiatement disponibles.

Les 900 membres du local 1075 d'Unifor avaient rejeté le mois dernier une «dernière offre» de la compagnie dans une proportion de 80 pour cent au terme d'un vote exigé par le ministère ontarien du Travail à la demande de Bombardier, a précisé le syndicat.

Les travailleurs de Bombardier à Thunder Bay fabriquent les nouveaux wagons de métro et de tramway pour la Commission de transport de Toronto (CTT), ainsi que des wagons destinés au service ferroviaire de banlieue du réseau GO.

L'usine a obtenu le contrat pour la TTC en vertu d'une politique "achetez ontarien" qu'Unifor a contribué à mettre en place.

INOLTRE SU HUFFPOST

La CSeries de Bombardier