DIVERTISSEMENT

Eman X Vlooper tire des bons beats avec XXL (ENTREVUE)

11/09/2014 11:43 EDT | Actualisé 11/09/2014 11:43 EDT
Courtoisie

Le rappeur et chanteur Eman ainsi que le producteur beatmaker Vlooper, deux acolytes de l’allumé collectif québécois Alaclair Ensemble, ont décidé d’allier leurs forces pour proposer un nouveau cru hip-hop bien foutu. XXL est le titre de cet album minimaliste qui met la barre haut pour les autres artisans du genre qui pullulent depuis quelque temps chez nous.

En toute liberté, sans contrainte, avec les moyens du bord, Eman (de son vrai nom Emmanuel Lajoie-Blouin, il a notamment collaboré avec Accrophone, Movèzerbe, Karim Ouellet) et Vlooper (Louis-Nicolas Imberau a notamment collaboré avec Limoilou Stars, Kenlo Craqnuques ou encore MoDlee) ont depuis longtemps la piqure du rap. En plus de toucher à différents projets chacun de leur côté, les deux gars ont sorti un premier EP en 2012 intitulé E.M.M.A.N.U.E.L.

Eman est un batteur et un défricheur de rap originaire de Québec. Quant à Vlooper, il est une figure notoire de la scène hip hop de la province. Lui, c’est le prince des beats. Il joue avec les ordinateurs et les machines électroniques. À l’écoute de XXL, on peut d’ailleurs mieux mesurer tout son talent. Car il a eu carte blanche de la part de son collègue.

« Alaclair Ensemble a été un renouveau pour tous ses membres, affirme Eman devant une table ronde des Foufounes Électriques. Le rap parle à chacun selon différents niveaux d’intensité. Louis-Nicolas et moi, ça nous touche naturellement. Les démarches et la musicalité hip-hop nous intéressent encore à fond. Pour ma part, je délaisse par contre le propos de plusieurs artistes du rap, que je trouve complètement débile » affirme Vlooper.

Hip-hop et basketball

« Il faut faire une différence entre le propos et l’esthétique, renchérit Vlooper. Bien sûr, on utilise certains codes du hip-hop. Moi, je suis plutôt de la tendance battle rap née dans les années 1990, et même avant. C’est un monde pas très négatif. C’est plutôt de l’art transformé en une sorte de compétition sportive. C’est une image, mais on a encore envie de jouer au basketball, poursuit-il. Et on veut encore gagner. C’est vraiment compétitif le monde du rap. On veut être bons! (rires) En ce qui concerne la démarche artistique, on fait très attention à ce qu’on fait. Dans la culture du hip-hop, on n’a pas le droit de faire bien des trucs. Certaines choses ne passent pas… Eman et moi, on s’entend assez bien là-dessus. »

Puisqu’ils ont une vision semblable du genre musical, il était tout à fait logique que les deux comparses d’Alaclair Ensemble s’attaquent enfin à la création d’un long jeu.

« Ces dernières années, j’ai pu expérimenter un tas de trucs en musique, explique le chanteur. J’ai beaucoup suivi ce qui ce passe au Québec dans le rap. Aujourd’hui, c’est très vivant. Un moment donné, j’ai eu envie de revenir dans la game, de faire un truc de mon bord. Mais seul, j’ai réalisé que j’étais vraiment moins motivé. »

Renouer avec Vlooper allait donc de soit. Cette décision s’est avérée judicieuse puisque les rythmes âpres, mais épurés, de son collègue sont très efficaces. À titre comparatif, citons les beats de la jeune et prometteuse formation montréalaise The Posterz. Même idée de fond en ce qui a trait à la présentation minimaliste et frondeuse. Il est en fait étonnant de constater comment la pièce TOUT’NOU avec Papa T de Eman X Vlooper sonne comme certains titres du premier EP de Posterz, Starships & Dark Tints. Les deux projets marient des textes mordants (mentionnons le morceau MANTRA qui ouvre XXL) à des sonorités qui frappent tout en permettant à l’auditeur de respirer.

« Ça fait 18 ans que je fais du rap, affirme Eman, jeune papa de 30 ans. C’est vraiment la musique que j’aime créer. Surtout quand on a une aussi grande liberté. C’est ce qui est génial dans ce projet […] Je pratique l’écriture automatique, c’est-à-dire que j’écris sans barrière, sans thème en tête. Je ne pense pas. C’est comme un freestyle de l’écriture. »

« C’est seulement après plusieurs textes que j’ai réalisé que j’avais une histoire, un album, ajoute-t-il. Avec du recul, je me rends compte que je raconte des affaires sur la famille, la jeunesse, l’amour (la charnelle Back To Me avec la belle voix de MoDlee) ou encore que je fais de simples constats sur la société ou l’environnement (Publi-Sac). »

Déjà, Eman et Vlooper ont donné quelques concerts. Sur les planches, Jean-Nicolas Imbeau est persuadé que la formule gagnante pour présenter l’album XXL est celle qui renferme un MC et un DJ.

Le disque, qui est paru sous l’étiquette 7ième Ciel (maison de disques québécoise qui se consacre essentiellement au rap) sera notamment présenté aux Québécois dans le cadre d’une tournée automnale au nom ironique de Rap Queb Money Tour. Elle implique d’autres musiciens de talent comme Lou Lary Ajust et Koriass.

Après un récent lancement à Montréal, Eman X Vlooper sera au Cercle de Québec, le 11 septembre.

Du bon stock livré dans un mélange de français et d’anglais.

---

Eman X Vlooper

XXL

7ième Ciel Records

Sortie le 2 septembre

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les meilleures chansons de 2014