DIVERTISSEMENT

Le musicien jazz Gerald Wilson s'éteint à l'âge de 96 ans

09/09/2014 09:53 EDT | Actualisé 09/11/2014 05:12 EST
Earl Gibson III via Getty Images
BEVERLY HILLS, CA - FEBRUARY 11: Gerald Wilson attends the 43rd NAACP Image Awards Luncheon at the Beverly Hills Hotel on February 11, 2012 in Beverly Hills, California. (Photo by Earl Gibson III/FilmMagic)

Le musicien jazz Gerald Wilson, qui a notamment collaboré avec Ella Fitzgerald et Ray Charles, est décédé lundi à l'âge de 96 ans.

Son fils, le guitariste jazz Anthony Wilson, a confirmé que son père était mort des suites d'une pneumonie, à son domicile de Los Angeles.

Né dans le Mississippi et élevé à Detroit, Gerald Wilson a commencé à jouer du piano et acheté sa première trompette à l'âge de 11 ans. Sa carrière a démarré vers la fin des années 1930, comme trompettiste pour le groupe de Jimmy Lunceford. En 1944, il a formé son propre groupe avec la tromboniste Melba Liston. Il a travaillé comme musicien, compositeur et arrangeur aux côtés de Duke Ellington, Count Basie, Benny Carter et Dizzy Gillespie. Il a aussi signé des arrangements pour Ella Fitzgerald, Ray Charles, Sarah Vaughan, Carmen McRae et Bobby Darin. Il a joué avec Billie Holiday, lors de sa tournée en 1949.

Alors qu'il menait ses propres formations dans les années 1950 et 1960, il est devenu l'un des arrangeurs et orchestrateurs les plus en demande de la musique jazz et pop. Il a fait les arrangements sur plus de 60 succès pour Ray Charles («Hey Good Lookin» et «You Are My Sunshine», entre autres) et signé les trames sonores de films tels qu'Anatomy of a Murder d'Otto Preminger.

Il est demeuré fidèle au jazz toute sa vie, malgré son succès commercial. Après son mariage avec Josefina Villasenor Wilson, une Mexicano-américaine, il commence à intégrer la musique latine à ses compositions.

Sa carrière s'est étendue sur plus de 75 ans. En 1990, le plus haut honneur américain pour la musique jazz, le titre de Jazz Master du Fonds national pour les arts (National Endowment for the Arts), lui a été décerné. En 1999, il recevait six nominations pour des prix Grammy. Son dernier album, Legacy, lancé en 2011, comportait notamment une pièce de son fils Anthony.

Il laisse dans le deuil sa femme, trois enfants — deux filles et un fils — et quatre petits-enfants.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Ils nous ont quittés en 2014