NOUVELLES

Canadian Tire prépare un nouveau programme de fidélisation numérique

09/09/2014 11:54 EDT | Actualisé 09/11/2014 05:12 EST
Sue Thompson via Flickr

TORONTO - Canadian Tire lancera un nouveau programme de fidélisation numérique le mois prochain, une nouvelle façon pour le détaillant de permettre à ses clients d'obtenir des récompenses en plus de son traditionnel «argent» Canadian Tire.

Le nouveau programme numérique du détaillant, qui serait accessible par l'entremise d'une carte ou d'une application, permettrait aux consommateurs d'accumuler et d'échanger de l'argent Canadian Tire sans devoir s'encombrer des billets.

Le programme sera initialement lancé en Nouvelle-Écosse le 10 octobre, puis dans le reste du Canada le 28 octobre.

Le détaillant a précisé que l'argent Canadian Tire en papier resterait en circulation.

L'argent Canadian Tire a été lancé en 1958, à partir d'une idée de Muriel Billes, l'épouse du cofondateur du détaillant, A.J. Billes.

La devise comprend des coupures de 5 cents, 10 cents, 25 cents, 50 cents, 1 $ et 2 $, qui peuvent être utilisées par les consommateurs pour régler certains achats. Annuellement, environ 100 millions $ de billets sont échangés chez Canadian Tire. La valeur des billets en circulation depuis les débuts du programme atteindrait plus d'un milliard $.

«Remis à des oeuvres de charité, accepté dans des commerces locaux, affiché dans des bars partout dans le monde, l'argent Canadian Tire est considéré par plusieurs comme la deuxième devise du Canada», a blagué le chef de l'exploitation de Canadian Tire, Allan MacDonald.

«Nous voulons respecter ce patrimoine mais ce nouveau programme nous aidera à modifier nos relations avec notre clientèle et contribuera à la croissance de notre entreprise.»

Selon le professeur adjoint Mandeep Malik, de l'Université McMaster, la création de l'argent Canadian Tire était une idée ingénieuse. «Sa conception permettait aux clients de penser qu'ils étaient récompensés après avoir complété une transaction.»

«Ils pouvaient transporter les billets dans leur portefeuille et cela leur rappelait de revenir (chez Canadian Tire). C'était aussi ingénieux parce que l'image de marque était centrée autour d'une figure écossaise qui s'y connaissait sur l'art de dépenser et d'économiser», a-t-il ajouté.

M. Malik estime que le temps d'ajouter une option numérique à ce programme était venu. «Dans sa forme actuelle, (le programme) allait à l'encontre des objectifs poursuivis, nuisait à ses marges de profit sans revigorer la relation entre l'entreprise et sa clientèle. De nos jours, le consommateur vit à l'ère numérique et il s'attend à ce que sa relation avec un commerce avec qui il fait affaire soit plus personnelle.»

L'entreprise a aussi indiqué que ses clients payant par carte de crédit, argent comptant ou carte de débit obtiendront désormais une ristourne de 0,4 pour cent de leurs achats en argent Canadian Tire. Ils pourront aussi accumuler ce montant sur leur carte de fidélité.

Les clients qui auront adhéré au programme pourront aussi retourner de la marchandise en magasin sans remettre de reçus puisque tous leurs achats pourront être retracés.

INOLTRE SU HUFFPOST

L'argent Canadian Tire