DIVERTISSEMENT

«L'été indien» à TVA : rencontre survoltée entre le Québec et la France

07/09/2014 01:59 EDT | Actualisé 07/09/2014 02:00 EDT
Courtoisie

Le réseau TVA espère bien faire exploser les cotes d’écoute avec le talk-show de variétés franco-québécois L’été indien, animé en tandem par Michel Drucker et Julie Snyder, qui commence ce soir et sera en ondes le temps de quatre dimanches consécutifs.

Au programme de ce rendez-vous éclaté, des échanges entre les plus grandes personnalités québécoises et françaises, des performances inusitées, et beaucoup, beaucoup de folie, comme seule Julie Snyder sait en insuffler à ses rassemblements.

Par exemple, ce soir, on lance les festivités en grand avec la présence de Céline Dion qui, on le sait pour avoir vu des images, s’adonnera au ski nautique en compagnie de Julie. Les deux amies se sont aussi costumées en Bond Girls pour les besoins d’une saynète. La navigatrice Mylène Paquette, Francis Cabrel, Fred Pellerin et le chanteur Vincent Niclo participeront également à cette première-événement.

Diffusée sur France 2 dans les dernières semaines, l’émission s’est rapidement hissée dans le top cinq des titres les plus populaires chez nos cousins. Après sa présentation à TVA, L’été indien rayonnera partout sur la planète, retransmis par TV5 Monde.

«L’idée est née d’une discussion de fin de soirée entre René Angélil et Michel Drucker, raconte Pierre Taschereau, directeur des variétés chez Contenu QMI, qui a développé L’été indien en collaboration avec Productions J. Ils se demandaient comment on pourrait créer un concept qui réunirait le Québec et la France sur un même plateau. Ils ont décidé, sur le champ, de téléphoner à Julie Snyder ici, au Québec, et ils ont conclu ensemble que c’était un bon flash. Ils nous ont proposé le projet et on a décidé d’aller de l’avant.»

«Par la suite… On connaît les idées de grandeur de Productions J. Avec eux, un projet n’est jamais un petit projet. C’a pris des proportions gigantesques.»

Plateau impressionnant

«Idées de grandeur», l’expression semble encore trop modeste pour qualifier l’ampleur de l’envergure du plateau érigé par le concepteur Stéphane Laporte, le réalisateur Jean Lamoureux et leur équipe. L’architecte Pierre Thibault a conçu une immense tente au Quai Bickerdike, dans le Vieux-Port de Montréal. On a dû pour ce faire dégager tous les conteneurs qui s’y entassaient, car c’était jusque-là l’unique vocation du quai. Pendant une partie de l’été, le chapiteau a occupé environ les deux tiers de l’espace, offrant une vue imprenable sur la métropole, tant et si bien qu’on pourrait croire, au premier abord, que c’est la ville de Montréal, qui est d’abord en vedette dans L’été indien. Pierre Taschereau n’hésite d’ailleurs pas à quantifier l’installation de «plus gros plateau de tournage au Québec»

«La facture, c’est du grand Jean Lamoureux, note ce dernier. Jean est un réalisateur qui est toujours en train d’explorer de nouvelles possibilités. Je ne crois pas qu’il s’inspire de la France, des États-Unis ou d’un autre pays. Il est toujours en train de fouiller pour trouver de nouvelles inspirations.»

«Les Français nous ont dit n’avoir jamais vu un plateau semblable. Je pense que Productions J a encore franchi une limite avec laquelle on était «artificiellement coincés». C’est ce que fait Productions J. Quand ils nous ont emmené Star Académie, ils ont brisé un plafond de verre. Avec La voix, un autre plafond a été fracassé. Les Français ont vraiment été estomaqués de voir la grosseur du plateau.»

Carte postale

Comme une carte postale télévisuelle de notre Belle Province, L’été indien exposera au fil des quatre semaines quelques-uns des plus beaux paysages de chez nous ; on assistera ainsi à une croisière d’observation des baleines à Baie-Ste-Catherine, à une course de canots à glace sur le fleuve Saint-Laurent à Québec et à une visite aux blanchons des Îles-de-la-Madeleine.

Les artistes, eux, vivront des moments uniques. Marie-Mai, entre autres, a eu la surprise de voir surgir Julie Snyder à ses côtés, sur scène, lors d’un des derniers spectacles de sa tournée Miroir ; sa réaction a été filmée expressément pour L’été indien. Céline Dion rendra hommage à Francis Cabrel et Fred Pellerin, lui, emmènera l’auteur-compositeur de Je l’aime à mourir faire le tour de son village, Saint-Élie-de-Caxton. Cœur de pirate chantera en duo avec Mika. Marc Labrèche, Véronic DiCaire, Xavier Dolan, Stéphane Rousseau et quantité d’autres se sont tous mouillés dans des numéros inventifs et originaux.

Mais, même si L’été indien réunit plusieurs artistes autour d’une même table, il n’y a aucune comparaison à établir avec Tout le monde en parle, assure Pierre Taschereau.

«C’est vraiment un grand plateau de variétés, alors que Tout le monde en parle est un plateau d’entrevues. Chez Productions J, la grande force, c’est d’abord et avant tout de créer des moments de variétés grandioses. L’été indien, c’est la réunion de la France et du Québec autour d’un sujet, le Québec, et c’est une rencontre de talents qui s’expriment dans des numéros de variétés improbables.»

Une deuxième saison ?

Avec une réponse dithyrambique en France et un succès qui s’annonce tout aussi foudroyant de notre côté de l’océan, il n’est pas impossible que L’été indien se poursuive au-delà d’une saison à TVA, même si rien n’est encore confirmé en ce sens.

«C’est tentant, laisse miroiter Pierre Taschereau, d’un ton mystérieux. C’est tellement une belle production… Rien n’est impossible! On a vu comment la France a réagi à l’émission ; elle a généré des cotes d’écoute et des parts de marché au-delà des attentes de la chaîne. On s’attend à la même chose chez nous. On espère que les téléspectateurs vont aimer autant que nous, et qu’ils vont nous suivre.»

La première édition de L’été indien, ce dimanche, 7 septembre, à 19h, sera d’une durée de deux heures, alors que les trois suivantes s’étendront sur 90 minutes. Du contenu exclusif, tourné dans les coulisses, sera ensuite disponible sur illico.tv et sur les applications illico.

À compter du 5 octobre, une fois que L’été indien aura véritablement cédé sa place à l’automne, TVA proposera de nouveaux épisodes du Banquier.

Rentrée 2014 à TVA