NOUVELLES

Le CRTC entame des audiences sur des changements à la distribution de la télé

07/09/2014 03:46 EDT | Actualisé 07/11/2014 05:12 EST
Getty

OTTAWA - Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) entamera lundi une période de deux semaines d'audiences visant à débattre de propositions qui, si elles étaient adoptées, modifieraient de façon draconienne la façon dont les Canadiens reçoivent et paient leurs signaux de télévision.

Ces propositions, dévoilées le mois dernier par l'organisme fédéral, comprennent l'obligation, pour les câblodistributeurs et les diffuseurs satellite, d'offrir un service de base composé principalement de chaînes canadiennes. Le CRTC suggère également d'adopter une structure à la carte, et ce en plus d'un service de base.

L'agence de réglementation laisse aussi entendre que le prix de ce service de base pourrait s'établir à 20, voire 30 $ par mois.

Les suggestions, qui ont évolué au fil des consultations avec le public et le secteur au cours de la dernière année, entraîneront sans doute un éloignement par rapport au modèle actuel de distribution des émissions de télévision. En octobre dernier, le ministre de l'Industrie James Moore avait mentionné qu'il désirait que les téléspectateurs aient accès à un plus grand choix.

Le gouvernement conservateur a alors dévoilé ses plans pour revoir le système de distribution dans un discours du trône, en mentionnant entre autres une structure à la carte.

Les audiences doivent se poursuivre jusqu'au 19 septembre à Gatineau.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Les personnages télé les plus riches