NOUVELLES

Rob Ford explique sa décision d'aller en cure de désintoxication

06/09/2014 07:02 EDT | Actualisé 06/11/2014 05:12 EST
Lucas Oleniuk via Getty Images
TORONTO, ON- AUGUST 25: Mayor Rob Ford was inside council chambers Monday morning. Toronto City Hall saw a boost of colour on Monday after a group of councillors wore pink to celebrate their last council session before the election and to protest against Rob Fords performance as mayor. August 25, 2014. (Lucas Oleniuk/Toronto Star via Getty Images)

TORONTO - Le maire de Toronto, Rob Ford, affirme que sa décision de s'inscrire dans un centre de désintoxication a été prise par lui seul.

M. Ford s'est confié sur la décision qu'il a eue à prendre il y a quelques mois devant des gens d'affaires réunis à Toronto, samedi. Il estime qu'il aurait dû subir une cure de désintoxication depuis des années déjà.

Il a illustré ses difficultés avec la drogue comme étant une bataille avec «l'homme qu'il voyait dans le miroir».

«Je me suis dit: "Assez, c'est assez". Je dois tout mettre de côté, sinon je ne serai plus capable de voir cet homme», a-t-il expliqué.

Il était le seul habilité à prendre cette décision, a-t-il dit.

À la fin du mois de mai, le maire a entrepris une cure de désintoxication de deux mois au centre ontarien de Greenestone, après que plusieurs médias eurent rapporté l'apparition d'une présumée vidéo le montrant en train de fumer du crack.

Rob Ford, qui espère se faire réélire aux élections municipales du 27 octobre, a admis avoir consommé du crack et avoir été ivre en public.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Best Photos From Rob Ford Crack Scandal