VIDEO

Nemo: le poisson-clown du Pacifique pourrait être placé par les États-Unis sur la liste des espèces menacées

06/09/2014 11:33 EDT | Actualisé 06/09/2014 11:34 EDT

Le Service national américain de la Pêche maritime et la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) envisagent d'ajouter le poisson-clown du Pacifique (ou Amphiprion percula, ou poisson-clown orange) sur la liste des espèces menacées, selon un rapport publié fin août.

Le petit poisson est notamment affecté par les modifications que le réchauffement climatique fait peser sur son habitat, les récifs coralliens, notent nos collègues du HuffPost américain. La surpêche a également ravagé la population du poisson, dont la popularité a explosé en 2003 avec le succès du film d'animation Le Monde de Nemo. L'image du héros des studios Pixar a notamment été utilisé par Greenpeace dans un spot publié en juillet dernier (regardez la vidéo ci-dessus).

Le poisson-clown du Pacifique se différencie des autres espèces de poissons-clowns grâce à ses trois lignes blanches et ses nageoires noires.

Ils vivent dans certains types d'anémones de mer, avec qui ils ont une relation symbiotique.

Ils y passent presque toute leur vie, profitant du caractère urticant de l'anémone, normalement mortel pour les poissons.

Mais les récifs coralliens qui abritent les anémones sont particulièrement vulnérables au réchauffement et à l'acidification des océans.

Le commerce des poissons-clowns du Pacifique menace également l'espèce: environ 200.000 ont été importés aux États-Unis en 2005, deux ans après la sortie du Monde de Nemo.

Dans les aquariums, il ont une durée de vie moyenne de 3 à 6 ans, mais les femelles peuvent atteindre la trentaine dans la nature. Quand votre enfant vous demandera un nouveau poisson pour l'aquarium, pensez-y !

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter