DIVERTISSEMENT

Alfa Rococo: cœurs électro (ENTREVUE/ VIDÉO)

05/09/2014 02:47 EDT | Actualisé 05/09/2014 04:46 EDT

Le duo électro pop Alfa Rococo formé par Justine Laberge et David Bussières faisait paraître cette semaine un nouvel album intitulé Nos coeurs ensemble. Quelques heures avant le lancement montréalais qui avait lieu jeudi soir au cabaret La Tulipe, Le Huffington Post Québec a rencontré les deux musiciens.

Alfa Rococo est dans le paysage musical québécois depuis une dizaine d’années déjà. Bien des salles de spectacles et des stations radiophoniques ont proposé le travail de la formation devenue fort populaire chez nous au fil du temps. Tant mieux, puisque les deux membres fondateurs, également amoureux depuis une quinzaine d’années, aiment à dire que leur tandem est un projet très important dans leur vie.

Déjà, le single Lumière joue un peu partout sur les ondes FM. Ce morceau (tout comme Nos cœurs ensemble) très accrocheur fait quelque peu penser au travail de la Française Vanessa Paradis.

Plus lumineux

Pratiquement quatre années se sont écoulées depuis la parution de Chasser le malheur, un disque que Bussières qualifie d’un brin « cynique » et « noir ».

« On a fait des spectacles durant deux ans, raconte Justine. Ça fait un an qu’on est à temps plein sur Nos cœurs ensemble. Il y a certainement un temps de pause dans tout ça, mais on cogitait quand même. Puis il faut dire qu’il s’est passé beaucoup de choses au plan professionnel, mais aussi personnel. »

« On a entre autres changé de compagnie de disque (bien que le duo produise de nouveau le dernier album, il s’est associé à la boîte Coyote Records pour l’édition et autres nécessités). On a voyagé un peu. David a aussi perdu son père. On a essayé dans tout ça de prendre du recul pour proposer du nouveau. On avait envie de faire un truc plus positif. On voulait célébrer la force de notre duo. »

« On voulait faire ressortir la force de l’union et de la collectivité, ajoute Bussières. Disons que c’est une thématique sous-jacente de l’album. C’est comme un désir de dire qu’à deux, et si on extrapole à plusieurs, on est plus fort. Sur Chasser le malheur (Rêve américain, Électron libre) et même sur Lever l’ancre, les textes étaient plus individualistes. C’était pas mal écris au « je ». En plus, plusieurs chansons étaient assez négatives. Maintenant, on est plus dans la lumière. »

L’ensemble

Bien que les deux musiciens-chanteurs passent beaucoup de temps à discuter des thèmes et des mélodies de leurs chansons, chacun écrit de son côté puis fait ensuite découvrir à l’autre le fruit de son travail. « On est le premier public de l’autre », se plait à souligner Justine.

« Plus le temps passe, plus on trouve que c’est génial d’être ensemble pour faire de la musique, affirme David. Et tout s’en ressent dans notre évolution. Plein de gens présupposent que c’est difficile pour un couple d’évoluer dans un groupe alors que c’est vraiment le contraire. »

Pour le reste des collaborateurs, Jean-Phi Goncalves et Alex McMahon ont participé de différentes manières à cette troisième galette d’Alfa Rococo, qui a d’ailleurs enregistré en partie dans leur studio LGROS. Les deux gars ont aussi couché certaines lignes d’instruments sur Nos Cœurs ensemble.

Le batteur Joseph Perrault, le bassiste Gabriel Lajoie et le claviériste Gabriel Godbout-Castonguay ont également collaboré au projet.

Quand à la réalisation, Bussières s’est finalement lancé pour la première fois : « C’est énormément de travail, mais je suis très satisfait. J’aimerais bien refaire l’expérience pour le prochain disque. C’est venu naturellement. On a bien aimé ça. C’est une façon d’évoluer. Ça nous permet d’exploiter des avenues différentes. »

« Chanter toujours en même temps peut limiter un peu parfois, renchérit la part féminine du duo. Et on ne veut pas chanter toujours en harmonie. On ne sait pas vraiment pourquoi, mais en studio s’est arrivé comme ça. Je pense que j’assume plus mon timbre de voix…»

Compte tenu que Justine et David attendent un enfant, qui devrait naître au début de l’hiver, Alfa Rococo donnera quelques concerts avant de prendre quelques mois de répit afin d’accueillir convenablement leur enfant.

« La grosse tournée va commencer au printemps 2015, malgré le fait que nous donnerons quelques concerts d’ici les Fêtes. »

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

20 chansons québécoises de l'été 2014 en vidéoclip