POLITIQUE

Le contre-interrogatoire de Lise Thibault est reporté à une date ultérieure (VIDÉO)

02/09/2014 05:57 EDT | Actualisé 02/11/2014 05:12 EST

Le procès pour fraude de l'ancienne lieutenante-gouverneure du Québec, Lise Thibault, a été reporté, mardi, à une date ultérieure.

Le procès a été interrompu le 1er août dernier après que l'accusée ait été terrassée par une crise d'épilepsie la nuit précédente. Cet ennui de santé avait fait suite à une journée éprouvante de contre-interrogatoire par le procureur de la Couronne, Marcel Guimond.

Après la suspension des audiences, les parties devaient convenir des dates de la dernière journée de contre-interrogatoire prévue et des plaidoiries. Réunis mardi au palais de justice, les avocats des deux parties ont convenu de rediscuter de la reprise du procès le 2 octobre prochain.

Selon les vérificateurs généraux du Québec et du Canada, au cours de ses 10 ans en poste, Lise Thibault a dépensé environ 700 000 $ de façon injustifiée pour des voyages, des fêtes, des repas, des leçons de golf et de ski ainsi que des cadeaux.

L'ancienne représentante de la Reine au Québec a multiplié les recours devant les tribunaux pour éviter d'être traduite en justice. En 2012, elle a été déboutée en Cour d'appel du Québec sur la question de l'immunité royale totale. Par la suite, en mai 2013, la Cour suprême du Canada a refusé d'entendre sa cause.

Le gouvernement du Québec a aussi intenté une poursuite civile à l'endroit de Mme Thibault pour lui réclamer 92 000 $ pour des dépenses jugées injustifiées.

INOLTRE SU HUFFPOST

LES RÉACTIONS SUR TWITTER