NOUVELLES

Papouasie-Nouvelle-Guinée: perturbation du trafic aérien après l'éruption d'un volcan

29/08/2014 03:19 EDT | Actualisé 28/10/2014 05:12 EDT

Un volcan est entré en éruption vendredi dans l'est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, projetant un nuage de cendres incandescentes qui menaçaient les villages alentour et perturbait légèrement le trafic aérien dans le Pacifique, ont annoncé les autorités locales.

Le Mont Tavurvur, dont une violente éruption en 1994 avait dévasté la ville de Rabaul, sur l'île de New Britain, s'est réveillé au petit matin.

"L'éruption a commencé lentement avant de se transformer en éruption strombolienne (de faible intensité) avec des projections incandescentes accompagnées de bruits d'explosion et de grondement sourd", a indiqué l'observatoire volcanologique de Rabaul.

Les autorités ont évacué les villages proches du volcan et les habitants de Rabaul, dont les rues étaient couvertes de cendres, ont reçu la consigne de rester à l'abri, a-t-on ajouté de même source. Les autorités n'ont pas immédiatement fait état de blessés ou de dégâts matériels significatifs.

"La situation s'est un peu apaisée sauf pour le grondement dû à la projection de pierres", a indiqué le site d'information PNGloop.

Joint par téléphone, le manager de l'International Hotel de Rabaul, Rodney Aua, a indiqué que les magasins avaient baissé leurs rideaux et que la police patrouillait les rues de la ville pour éviter les pillages.

Selon le centre d'observation des cendres volcaniques de Darwin en Australie, le nuage se déplaçait dans le sens sud-est vers les îles Salomon puis l'archipel des Vanuatu. Il devrait traverser l'espace aérien australien tout en évitant le survol de l'île.

Le volcan a projeté des cendres jusqu'à 18 kilomètres d'altitude, bien au-delà de l'altitude de croisière des avions de ligne, selon le centre.

La compagnie australienne Qantas a d'ores et déjà dérouté trois vols.

"Les plans de vol entre Sydney et (Tokyo) Narita et entre Sydney et Shanghai ont été modifiés. Les vols QF21, QF22 et QF130 vont survoler le centre de la Papouasie-Nouvelle-Guinée pour éviter le nuage", a indiqué une porte-parole du transporteur.

Ce volcan qui culmine à 688 mètres s'est réveillé à plusieurs reprises ces dernières décennies.

La Papouasie-Nouvelle-Guinée partage sa frontière occidentale avec la Papouasie indonésienne. Les deux territoires sont situés sur "la Ceinture de feu" du Pacifique où se heurtent des plaques tectoniques provoquant une intense activité sismique et volcanique.

mp/grk/gab/pt

PLUS:hp