NOUVELLES

Nigeria : les joueurs et les clubs se joignent au boycott du championnat

29/08/2014 05:51 EDT | Actualisé 29/10/2014 05:12 EDT

Les joueurs et les clubs de football nigérians se sont joints vendredi au boycott du championnat de football, lancé par les arbitres, alors que la fédération nationale est agitée par un violent conflit interne.

L'Association des footballeurs professionnels du Nigeria (AFPON), qui représente les joueurs et les responsables des clubs, a indiqué qu'ils ne participeraient pas aux matches du championnat jusqu'à nouvel ordre.

L'association des arbitres avait lancé le mouvement de protestation mercredi, ce qui avait entraîné la suspension du championnat par le Comité de gestion de la Ligue le même jour.

Le nouveau président de la Fédération nationale de football du Nigeria (NFF), Chris Giwa, élu mardi dans des conditions contestées, a néanmoins affirmé que le programme du championnat était maintenu.

Le président de l'AFPON, l'ancien international Dahiru Sadi, a indiqué avoir conseillé à tous les membres de l'association de "boycotter immédiatement les matches de toutes les divisions pour protester contre l'illégalité de cette prétendue élection".

"En tant que propriétaire du championnat, la Fédération de football du Nigeria affirme clairement que les matches du championnat ne sont pas suspendus", et que "tous les matches prévus ce week-end auront bien lieu", a riposté Chris Giwa.

Le Comité de gestion de la Ligue n'a pas le droit de suspendre unilatéralement le championnat, a-t-il ajouté.

L'élection de Chris Giwa mardi soir s'est faite alors que le président en titre de la NFF, Aminu Maigari, avait été arrêté quelques heures plus tôt par la police secrète et placé en détention. M. Maigari avait été libéré dès le lendemain.

Le Nigeria, champion d'Afrique en titre avec les Super Eagles, risque de nouvelles sanctions de la Fédération internationale de Football, qui refuse toute ingérence politique dans la gestion des fédérations sportives.

La Fifa a déjà suspendu la Fédération nigériane une dizaine de jours en juillet, s'élevant contre "une action en justice du tribunal de grande instance de la République fédérale du Nigeria" qui empêchait "le président de la NFF, les membres de son comité exécutif et son congrès de gérer les affaires du football nigérian". La Fifa avait levé sa sanction après le retrait de cette procédure.

Une suspension par la Fifa empêche toute participation à une compétition internationale.

Le premier match de qualification du Nigeria pour la Coupe d'Afrique des Nations 2015 doit se dérouler le 6 septembre face au Congo.

sam/phz/de/jgu

PLUS:hp