NOUVELLES

Ligue de diamant/Zurich: au bon souvenir de Campbell-Brown

28/08/2014 04:44 EDT | Actualisé 28/10/2014 05:12 EDT

La Jamaïcaine Veronica Campbell-Brown a pris date pour les Mondiaux 2015 de Pékin, en remportant jeudi sa première victoire en Ligue de diamant depuis son retour de suspension pour suspicion de dopage, lors d'un meeting de Zurich globalement décevant.

Aucune meilleure performance mondiale de la saison: la 13e étape de la Ligue de diamant n'a pas répondu à toutes les attentes, comme l'absence de dernière minute de la mégastar Usain Bolt le laissait craindre.

Mais en un coup de vent, et 11 sec 04/100e sur 100 m, Campbell-Brown n'a elle rien à regretter de sa soirée.

"Ma saison a connu des hauts et des bas", a sobrement commenté la sprinteuse. C'est un euphémisme.

En mai 2013, la double championne olympique du 200 m (2004 et 2008) avait été suspendue deux ans à la suite d'un contrôle antidopage positif à un diurétique.

Pour cette raison, +VCB+ avait dû renoncer aux Mondiaux de Moscou.

L'îcone du sprint jamaicain, première représentante de l'île à ramener l'or olympique en sprint et chaînon manquant entre les générations Merlene Ottey et Usain Bolt, avait finalement été blanchie en février 2014, par le Tribunal arbitral du sport (TAS), pour vice de procédure lors du test.

En une soirée jeudi, elle a remis les pendules à l'heure avec ce succès en course, qui lui permet en outre d'engranger un inespéré succès global au classement final de la Ligue de diamant 2014.

"Mes plans pour 2015 ? Après ma dernière course, je ferai une pause et alors je me pencherai sur la saison prochaine", a-t-elle ajouté.

Forcément, les Mondiaux 2015 devraient la motiver, comme nombre de vainqueurs de leur Ligue de diamant cette année.

- 16 ligues de diamant décernées -

Le meeting de Zurich, 13e et avant-dernière étape de la Ligue de diamant, proposait la première série de finales de la Ligue de diamant 2014, soit 16 des 32 disciplines de l'athlétisme.

Les 16 autres seront disputées jeudi prochain à Bruxelles.

L'Américain Christian Taylor en a profité pour renverser la situation et s'adjuger le triple saut à son 6e et dernier essai (17,51 m).

De même, le Panaméen Alonso Edward s'est offert la victoire et les 40.000 dollars de prime du vainqueur final de sa discipline en dominant le 200 m (19.95) devant le Jamaïcain Nickel Ashmeade (20.01), en tête avant ce dernier rendez-vous.

Le roi du 800 m le Kényan David Rudisha a lui confirmé ses difficultés actuelles, de nouveau battu (3e en 1:43.96), par le Botswanais Nijel Amos (1:43.77).

fbr/cda

PLUS:hp