NOUVELLES

Le Nigeria lance un ambitieux programme de carte d'identité électronique

28/08/2014 12:52 EDT | Actualisé 28/10/2014 05:12 EDT

Le président nigérian Goodluck Jonathan a lancé jeudi un ambitieux programme national de carte d'identité électronique, avec l'objectif de faciliter l'accès de la population aux services administratifs et financiers.

Le chef de l'Etat a reçu sa propre carte, qui ressemble à une carte de crédit dotée d'une puce électronique stockant des données biométriques (photo, empreintes digitales, signature électronique) et un numéro d'identification national unique.

Tous les Nigérians à partir de 16 ans et les étrangers résidant au Nigeria depuis au moins deux ans pourront disposer de cette carte.

A terme, la carte pourrait regrouper d'autres données - permis de conduire, assurance santé, retraite, impôts - ainsi que des fonctions de paiement, a indiqué M. Jonathan.

Cependant, la police et la commission électorale nationale se sont pour l'instant engagéss dans leurs propres projets de carte électronique.

La banque centrale du Nigeria tente depuis longtemps de développer les paiements électroniques. Mais seulement un tiers des Nigérians disposent d'un compte en banque, selon une étude de 2012. Dans la vie quotidienne, quasiment toutes les transactions se font toujours en espèces.

Les coupures d'électricité extrêmement fréquentes et les problèmes de connexion rendent difficile le développement des moyens de paiements électroniques, handicapé également par les fraudes informatiques fréquentes au Nigeria.

Selon MasterCard, qui fournit la technologie pour la nouvelle carte d'identité, 13 millions de cartes seront disponibles dans une première phase, un chiffre qui devrait monter ensuite à 100 millions.

Le Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique, compte 170 millions d'habitants.

ola-phz/de/jpc

PLUS:hp