NOUVELLES

La pollution, l'obésité, le tabagisme et les accidents tuent plus de 4,7 M de Chinois par an

28/08/2014 07:01 EDT | Actualisé 28/10/2014 05:12 EDT

La pollution, l'obésité, le tabagisme et les accidents, en majorité liés à la circulation, tuent plus de 4,7 millions de Chinois chaque année et coûtent des dizaines de milliards de dollars chaque année, ont averti vendredi des experts.

Dressant un bilan de la situation dans la revue médicale britannique The Lancet, le Dr Jeffrey Koplan, de l'Université Emory à Atlanta et ses collègues relèvent que la Chine a fait "des progrès remarquables dans le contrôle des maladies infectieuses et dans la santé maternelle et infantiles" et réussi à faire passer la durée de vie moyenne des Chinois d'environ 40 ans en 1950 à 76 ans en 2011.

Mais dans le même temps, le pays se trouve confronté à de nouveaux défis sanitaires, liés à son développement économique rapide et à l'adoption par sa population d'un mode vie se rapprochant de celui des pays développés.

En se basant sur des chiffres déjà publiés, les auteurs de l'étude citent notamment 2,2 millions de décès prématurés dus à la pollution atmosphérique chaque année, soit un coût annuel évalué à 341 milliards de yuans (55 milliards de dollars ou 41 milliards d'euros).

En 2010, la Chine comptait plus de 300 millions de fumeurs, soit 28% des adultes et 1,4 million de décès étaient attribués au tabagisme, un chiffre qui pourrait atteindre 3 millions en 2040, "si la tendance actuelle se poursuit".

Les accidents font pour leur part quelque 800.000 morts chaque année depuis la fin des années 90 et constituent la principale cause de décès des personnes âgées de 1 à 39 ans.

Selon les experts, il s'agit "principalement" de décès liés à des accidents de la route - l'Organisation mondiale de la santé (OMS) les évaluait pour sa part à 275.000 en 2010 -.

A ces décès viennent s'ajouter quelque 50 millions de personnes blessées chaque année, nécessitant des soins médicaux évalués à 65 milliards de yuans, alors que le nombre des conducteurs reste modeste (le cap des 200 millions a été franchi en 2013 selon des chiffres officiels).

Mais les "défis" sanitaires auxquels la Chine est confrontée ne s'arrêtent pas là.

Comme dans les pays développés, l'obésité et le surpoids sont en plein essor, notamment chez les enfants : le nombre d'adolescents obèses ou en surpoids est ainsi passé de 16 millions en 2000 à plus de 30 millions en 2010.

Le vieillissement de la population s'est accompagné d'un quasi triplement du nombre de personnes atteintes de démences séniles (passant de 3,6 millions en 1990 à 9,2 millions en 2010), dont la prise en charge risque de coûter cher à la collectivité en raison de la politique de l'enfant unique qui prive nombre d'entre elles de tout soutien familial.

Plus généralement, 173 millions de personnes souffrent de troubles mentaux dont la très grande majorité (92%) n'ont jamais consulté un professionnel de santé, relèvent encore les auteurs de l'étude.

ez/fa/sd

PLUS:hp