NOUVELLES

La Lituanie demande une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU sur "l'invasion" russe en Ukraine

28/08/2014 07:02 EDT | Actualisé 28/10/2014 05:12 EDT

La Lituanie a accusé jeudi la Russie de procéder à une "invasion militaire évidente" en Ukraine, et demandé une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU à ce sujet.

"La Lituanie condamne fermement l'invasion évidente du territoire de l'Ukraine par les forces armées de la Fédération de Russie" et "appelle le Conseil de sécurité de l'ONU à examiner ce sujet immédiatement", a déclaré le ministère lituanien des Affaires étrangères.

Selon ce pays balte, membre non permanent du Conseil de sécurité, les actions de Moscou "violent ouvertement la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Ukraine, et sapent la sécurité à travers toute la région".

Vilnius a appelé la Russie à "retirer immédiatement ses forces armées, ses armes et équipements du territoire souverain de l'Ukraine".

Les autorités ukrainiennes ont accusé les troupes russes d'opérer sur leur sol pour soutenir les séparatistes prorusses face aux forces ukrainiennes. Moscou a toujours démenti ces allégations, dont l'Otan et la Pologne affirment avoir la preuve.

L'ambassadeur américain à Kiev a réitéré les accusations jeudi matin, tandis que le président français François Hollande avertissait solennellement qu'une éventuelle présence militaire russe en Ukraine serait "intolérable et inacceptable".

Le chef de la diplomatie lituanienne Linas Linkevicius a appelé jeudi l'Occident à aider l'Ukraine, y compris militairement.

"Le soutien est nécessaire dans tous les domaines, y compris un soutien à l'armée ukrainienne qui a bien du mal à repousser une agression de l'extérieur", a déclaré M. Linkevicius à l'AFP.

"C'est une agression et une guerre non déclarée, malgré les démentis. Les faits et les informations des services de renseignement de l'Otan rendent ces démentis de moins en moins convaincants", a-t-il ajouté.

Selon le ministre letton des Affaires étrangères Edgars Rinkevics, "l'invasion russe de l'Ukraine devrait être considérée par le Conseil de sécurité de l'ONU comme un acte d'agression".

"L'ONU doit réagir (...), c'est une guerre", a-t-il écrit jeudi sur son compte Twitter.

De son côté, l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a confirmé jeudi la tenue d'une réunion d'urgence consacrée "aux derniers développements en Ukraine".

vab/mrm/

PLUS:hp