NOUVELLES

C1 - "Groupe de la mort" avec Bayern, Manchester City et Roma

28/08/2014 12:49 EDT | Actualisé 28/10/2014 05:12 EDT

Le groupe le plus relevé de la phase de poules de Ligue des champions sera le groupe E avec le Bayern Munich, Manchester City, l'AS Rome et le CSKA Moscou, d'après le tirage au sort de jeudi à Monaco.

Le "groupe de la mort" acte donc les retrouvailles du Bayern et de City, déjà opposés au même stade la saison dernière. Le club anglais se retrouve d'ailleurs pour la troisième fois de suite dans le groupe le plus ardu.

Le tenant du titre, le Real Madrid, a hérité d'un groupe B à sa main avec le Liverpool de Balotelli en principal concurrent, outre Bâle et Ludogorets. Le club espagnol, encore renforcé par les arrivées de James Rodriguez et Kroos, pourra sans doute faire tourner face aux Bulgares, ces derniers atteignant pour la première fois la phase de groupes. Méfiance toutefois avec les Suisses, invités habituels de la compétition et qui ont déjà joué des tours à de grosses cylindrées ces dernières années.

Le FC Barcelone affrontera le Paris SG et l'Ajax (groupe F), outre le Petit Poucet chypriote de l'Apoël Nicosie. Le Barça a une revanche à prendre après s'être fait éliminer en quart la saison dernière lors d'un exercice sans trophée majeur.

Mais le PSG, bloqué en quarts ces deux dernières saisons, compte poursuivre sa progression et s'il a un groupe un peu plus relevé que ces deux dernières années, il pourra s'étalonner face au Barça de Messi. L'attaquant star du club français, Ibrahimovic, affrontera deux de ses anciens clubs avec le Barça et l'Ajax.

Le Chelsea de José Mourinho, sorti en demi-finale, dispose d'un groupe G assez clément avec Schalke, le Sporting et Maribor. C'est le cas également pour le FC Porto (groupe H) avec le Shakhtar Donetsk, l'Athletic Bilbao et le BATE Borisov.

Finaliste et champion d'Espagne, l'Atletico Madrid se frottera à la Juventus et à l'ambiance bouillante d'Olympiakos, en plus du modeste Malmö (groupe A). Dans la poule D, les matches entre Arsenal et Dortmund promettent de belles affiches et se détachent par rapport à Galatasaray et Anderlecht.

pgr-ybl/chc

PLUS:hp