NOUVELLES

C1 - Bayern, City et Roma: bienvenue dans le "groupe de la mort"!

28/08/2014 01:49 EDT | Actualisé 28/10/2014 05:12 EDT

Un "groupe de la mort" comme il y en a rarement eu: le groupe E de la phase de groupes de Ligue des champions 2014-2015 comprend rien moins que le Bayern Munich, Manchester City, l'AS Rome et le CSKA Moscou.

Il s'agit de retrouvailles entre le Bayern de Pep Guardiola, le City de Manuel Pellegrini et le CSKA, déjà tous trois dans le même groupe la saison dernière. Sauf que le quatrième larron était le très modeste Viktoria Plzen; cette fois, c'est la Roma...

Manchester City se retrouve ainsi pour la troisième fois de suite dans le groupe le plus ardu. Poursuivra-t-il sa progression, après avoir vu les 8e de finale pour la première fois en 2013-2014 ?

Quant au Bayern, le vainqueur de 2013 et finaliste en 2010 et 2012 est un grand habitué de la Ligue des champions et compte sur son ossature de champions du monde allemands. Parmi ceux-ci, les Bavarois n'ont perdu que Kroos, parti au Real Madrid.

Il y a rejoint James Rodriguez (venu de Monaco): le tenant du titre madrilène a hérité d'un groupe B assez clément. Seule la double confrontation avec le Liverpool de Balotelli semble en mesure de pouvoir bousculer les Espagnols de Carlo Ancelotti dans leurs certitudes.

- Paris-Barcelone -

Car dans ce groupe B, le Real devrait aisément écarter Bâle et Ludogorets. Les Bulgares, qui ont passé les barrages aux tirs au but dans des conditions rocambolesques (un joueur de champ a enfilé les gants et arrêté deux tirs dans la loterie finale), ont atteint pour la première fois de leur histoire la phase de groupes. Méfiance toutefois avec les Suisses, invités habituels de la compétition et qui ont déjà joué des tours à de grosses cylindrées ces dernières années.

Le finaliste de la dernière édition, l'Atletico Madrid, se trouve dans un groupe piégeux. Il y a dans cette poule A la Juventus des "vieux" Pirlo et Buffon, qui comptent enfin vivre une épopée turinoise en C1 après des années de frustration, mais aussi l'Olympiakos, à l'ambiance bouillante au Pirée. Le modeste Malmö complète ce groupe.

Le FC Barcelone ? Le club de Messi a une revanche à prendre après s'être fait éliminer en quart la saison dernière lors d'un exercice achevé sans trophée majeur. Outre l'Ajax et le Petit Poucet chypriote de l'Apoël Nicosie, les Catalans, qui ne pourront compter sur Suarez qu'à partir du 25 octobre, affronteront dans le groupe F une force montante en Europe, le Paris SG.

Le club français, bloqué en quarts ces deux dernières saisons, compte poursuivre sa progression et s'il a un groupe un peu plus relevé que ces deux dernières années, il pourra s'étalonner face au Barça. A noter que son attaquant star, Ibrahimovic, rencontrera deux de ses anciens clubs avec le Barça et l'Ajax.

Le Chelsea de José Mourinho, sorti en demi-finale, dispose d'un groupe G clément avec Schalke, le Sporting et Maribor. C'est le cas également pour le FC Porto (groupe H) avec le Shakhtar Donetsk, l'Athletic Bilbao et le BATE Borisov.

Le groupe C se présente comme très homogène, avec Benfica, le Zenit Saint-Pétersbourg, Leverkusen et Monaco.

La phase de poules débute les 16 et 17 septembre alors que la finale aura lieu le 6 juin à Berlin.

ybl/stt/cda

PLUS:hp