DIVERTISSEMENT

Télé-Québec : une programmation pour toute la famille

27/08/2014 10:21 EDT | Actualisé 27/08/2014 10:21 EDT
FOTOimage

Divertir, informer, conseiller et rallier toutes les générations. Voilà les mots d’ordre qui semblent avoir servi d’inspiration dans l’élaboration de la programmation 2014-2015 de Télé-Québec. Avec sept nouveautés rassembleuses qui amèneront rires et réflexion (huit si on compte la web-série Le 16 heures, qui fera le saut au petit écran pour huit éditions spéciales, au printemps), des titres devenus, avec le temps, incontournables et une abondante offre de documentaires, la chaîne se positionne plus que jamais comme un carrefour de rencontres pour tous les membres de la famille.

Dressons d’abord le palmarès des plus vieilles et durables émissions de l’antenne. Les Francs-tireurs s’apprêtent à entamer leur 17e année d’échanges musclés. À la di Stasio commence sa 13e saison. Belle et bum, sa 12e. Une pilule, une petite granule, sa 11e. Bazzo.tv se lance dans son huitième tour de piste. Les Appendices célèbrent leur septième anniversaire, tout comme Curieux Bégin. Et Le code Chastenay et Génial décortiquent la science depuis cinq ans. Comme quoi la fidélité est une autre valeur chère, non seulement aux dirigeants de Télé-Québec, mais également aux téléspectateurs.

On a très peu retouché ces produits gagnants, à l’exception des Francs-tireurs, dont on a complètement revampé l’image. Richard Martineau et Benoît Dutrizac confronteront leurs invités dans un nouveau décor, et l’enrobage visuel du générique et des entrevues sera un peu moins glauque. Les entretiens seront également davantage collés à l’actualité qu’auparavant, et plus émotifs. L’Abbé Raymond Gravel, dans l’une de ses dernières apparitions, et Guy Fournier sont les premiers à s’asseoir dans le fauteuil des Francs-tireurs, le 10 septembre.

De plus en plus déjantés, Les Appendices (mercredi, 19h30, dès le 10 septembre), iront encore plus loin dans leurs folies avec Éric Salvail, Pierre-François Legendre, Ève Landry et Élyse Marquis. La troupe a concocté une parodie de Cap sur l’été où Jean-Carl Boucher personnifie Marc Hervieux et où tous les comédiens portent des capes, et a imaginé un duo entre Cœur de pirate et… un véritable cœur de pirate.

Autre retour attendu, celui de SNL Québec, qu’on dégustera désormais sur une base mensuelle, avec des hôtes de renom. On ouvrira le bal le 20 septembre avec Normand Brathwaite. Suivront, dans l’ordre, Antoine Bertrand (18 octobre), Patrick Huard (22 novembre), Guy A.Lepage (13 décembre), Charles Lafortune, Véronique Cloutier et une autre personnalité à confirmer.

Trois fois Diaz

Nouvel homme de confiance de Télé-Québec, Sébastien Diaz hérite de trois gros mandats. Formule Diaz, son magazine culturel qui remplace Voir, se transportera aux quatre coins de la province, dans différents événements, pour prendre le pouls de la scène artistique de partout. Sébastien accueillera aussi artistes et collaborateurs dans un loft montréalais. Il sera question de musique, de cinéma, de théâtre, d’arts visuels ; l’animateur a déclaré vouloir plaire autant «aux pêcheurs de la Gaspésie qu’aux hipsters du Mile-End», ce qui signifie qu’il pourrait discuter avec Paul Daraîche et, dans le reportage suivant, avec Dead Obies. Rebecca Makonnen, Stéphane Leclair, Matthieu Dugal, Léa Clermont-Dion, Fred Pellerin et même les Denis Drolet interviendront ponctuellement dans l’émission, le mercredi, à 20h, dès le 10 septembre.

Avec sa conjointe, Bianca Gervais, Sébastien Diaz conduira aussi Format familial, un rendez-vous ludique et éclaté, qui s’adresse aux familles. Le concept semble extrêmement prometteur : le papa et la maman de la petite Liv, née en avril dernier, avaient envie de concocter un guide pratique pour les parents qui ne serait ni terne, ni moralisateur, ni quétaine. On aura donc droit à un joyeux pot-pourri, le mardi, à 19h30, à compter du 9 septembre. Format familial nous entraînera à la rencontre de tous les clans imaginables en 2014, qu’il s’agisse de familles recomposées, monoparentales, homoparentales, nombreuses, globe-trotter, allergiques à la technologie, et bien d’autres. Ariane Moffatt y présentera ses jumeaux pour la première fois. Des visages connus auront carte blanche pour «péter une coche» en ondes, ventiler sur un problème qui les agace. Anne-Charlotte, 11 ans, et Sullivan, 12 ans, testeront des produits destinés aux enfants. La psychoéducatrice Stéphanie Deslauriers et la sexologue Julie Pelletier répondront aux interrogations des téléspectateurs. Bref, l’ensemble s’annonce très amusant.

Diaz complètera son tour du chapeau avec le documentaire Télé en série, qui se penchera sur l’influence des téléromans et séries télévisées sur les différents peuples du monde. Il faudra patienter jusqu’au 5 janvier pour connaître les résultats de son étude, pour laquelle il a voyagé à travers le globe.

Sports et animaux

Deux productions pour les jeunes s’ajoutent à la grille-horaire. Le jeu C’est du sport, piloté par Patrice Bélanger, opposera des sportifs amateurs dans un marathon de questions, agrémenté de vidéos et de performances. Des personnalités sportives viendront appuyer les participants. Début le vendredi 12 septembre, à 19h. Déjà connue des adolescents grâce au Dernier passager, Anaïs Favron deviendra lectrice de nouvelles d’un bulletin d’informations animales à 100% animal, à l’hiver 2015. Vox pop, démonstrations et capsules de renseignements sur nos amies les bêtes se succéderont dans ce fourre-tout coloré, qu’Anaïs coanimera avec un animal différent à chaque fois.

Les «docu-menteurs» d’Une histoire vraie mettront en vedette un Joël Legendre qui organise des combats de chien et une Hélène Bourgeois-Leclerc fascinée par les cimetières, pour ne citer que ces exemples. Autre curiosité dont on s’imprégnera avec l’arrivée de la neige, au même titre que L’espace d’une chanson, une tournée du Québec qui nous permettra de découvrir l’histoire derrière certaines pièces musicales marquantes d’ici, et Québec western, un survol des tendances country et western de la Belle Province.

Documentaires variés

Dans le créneau des documentaires, Télé-Québec s’attaque à de grands sujets de société qui en interpelleront plusieurs. Josélito Michaud interrogera des célébrités dans La gloire… mais à quel prix ?, dans la continuité de son livre lancé l’an dernier, La gloire démystifiée. La série de quatre heures commencera le 27 octobre. Sous pression, le 1er décembre, s’infiltrera dans les cuisines des grands chefs pour constater comment ceux-ci gèrent les aléas de leur métier. Des descendants de politiciens s’exprimeront sur leur réalité dans La politique n’est pas un jeu d’enfants, le 8 décembre. La dictature du miroir, enquête de Léa Clermont-Dion sur notre obsession de la beauté, est programmée les 9 et 10 décembre prochain. D’autres portraits s’attarderont aussi à Gaston Miron, à l’art thérapeutique et au stress subi par les héros du quotidien, comme les pompiers et les policiers.

Communauté web

Après un an et demi à transmettre leurs astuces aux fourneaux, Alexandra Diaz et Geneviève O’Gleman voient la popularité de Cuisine futée, parents pressés augmenter sans cesse. Ils seront bientôt 100 000 abonnés à la page Facebook du même titre gérée par les deux complices, qui s’aventureront cet automne dans la bouffe de rue, les desserts et les salades repas, entre autres, le mercredi, à 19h. Marie-Soleil Michon, de son côté, reprend les rênes de Ça vaut le coût le 8 septembre et abordera un large éventail de thématiques : l’épicerie en ligne, les copies de meubles design, le troc, l’achat d’un condo sur plan, les crèmes hydratantes pour hommes, vendre sa maison sans courtier, etc.

Le vendredi soir, on mise sur la convivialité pour enjoindre le public à se détendre. Anaïs Favron et Le dernier passager seront en selle de 18h à 19h, avant de céder la tribune à C’est du sport, puis aux rediffusions des Bobos de Marc Labrèche et Anne Dorval. À 20h, on cuisinera toujours en bonne compagnie, d’abord avec Curieux Bégin et sa nouvelle sommelière, Isabelle Claveau, pendant 12 semaines, à partir du 12 septembre, puis avec À la di Stasio, qui brandira son carnet de bonnes adresses en dehors de Montréal, le temps de six épisodes, dont deux seront consacrés au temps des Fêtes, en décembre. Un chef à la cabane et ses plats gargantuesques concluront le relais au début 2015. Puis, à 21h, le tandem Wauthier – Lagacé, de Deux hommes en or, conviera encore les acteurs de l’actualité récente à siroter un verre de vin en jasant. Le duo rentrera aussi de vacances le 12 septembre.

On a déménagé Dis-moi tout le dimanche, à 18h30. Les tout-petits auront sans doute beaucoup de commentaires mignons à formuler à l’égard de Mariloup Wolfe, Éric Salvail, André Robitaille, Janette Bertrand, Jean-Michel Anctil, Christian Bégin, François Pérusse, Patrick Lagacé et Jean-Philippe Wauthier, Ariane Moffatt, Paul Houde et Gabriel Nadeau-Dubois. L’un d’eux demandera à Denis Coderre s’il s’est «déjà intéressé aux régimes». Pendant les vacances de Noël, les bambins retrouveront Ciné-Cadeau, qui présentera en primeur le film d’animation québécois Le coq de Saint-Victor.

À l’hiver…

Avec l’hiver 2015 reviendront Les gars des vues, qui transformeront Karine Vanasse en vampire et François Pérusse en Zorro, et s’amuseront aussi avec Marie-Mai, Jean-René Dufort, Pénélope McQuade et Les Grandes Gueules. L’équipe du 125, Marie-Anne regagnera ses quartiers pour un troisième été consécutif dès que le soleil se repointera bout du nez.

Comme l’an dernier, Normand Brathwaite, Geneviève Borne et tous leurs collègues de Télé-Québec célébreront la rentrée avec faste avec une édition toute spéciale de Belle et Bum, ce vendredi 29 août, à 21h, enregistrée deux jours plus tôt. Les têtes d’affiche pousseront toutes la chansonnette pour l’occasion… À l’exception de Patrick Lagacé, paraît-il. À voir si «l’homme en or» flanchera sur place…

À VOIR AUSSI :

SNL Québec

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?