NOUVELLES

Bélugas : un 3e nouveau-né s'échoue à Rivière-Ouelle

22/08/2014 04:14 EDT | Actualisé 22/08/2014 04:14 EDT
Radio-Canada.ca

La découverte d'une sixième carcasse de béluga cette saison ravive les appréhensions des scientifiques.

La carcasse, découverte à Rivière-Ouelle, est celle d'un veau. La moitié des bélugas morts découverts cet été étaient des nouveau-nés.

Le directeur scientifique du Groupe de recherche et d'éducation sur les mammifères marins (GREMM), Robert Michaud, admet qu'il est inquiet. « Depuis 2010, et en 2012 en particulier, on a noté une augmentation phénoménale des mortalités chez les nouveau-nés. Cette année - l'année n'est pas terminée - on a déjà un nombre de mortalités qui est plus que ce qu'on avait avant 2010. »

De plus, la mort de ces veaux vient invalider l'une des hypothèses étudiées par les chercheurs pour expliquer le déclin de la population de bélugas du Saint-Laurent.

Les chercheurs, explique Robert Michaud, pensaient que la disparition des glaces l'hiver pouvait nuire aux femelles, l'année suivante. Or, parce que la glace a été exceptionnellement abondante en 2014, « on se serait attendu à ne pas voir trop de mortalités », explique M. Michaud. « Mais, jusqu'à date, la tendance semble se maintenir, où on inscrit des mortalités assez importantes chez les nouveau-nés », poursuit-il.

Pour expliquer le déclin de la population de bélugas, les chercheurs du GREMM et de Pêches et Océans Canada considèrent également l'hypothèse de la présence d'un contaminant ignifuge persistant, le PBDE, qui s'accumule dans la chaîne alimentaire. Ils soupçonnent aussi un changement dans la base de l'alimentation causé par l'importante diminution des stocks de hareng.

Port pétrolier de Cacouna

La découverte de cette sixième carcasse de béluga survient au lendemain du feu vert de Québec pour les travaux préliminaires de TransCanada au port de Gros-Cacouna.

Une décision qui a surpris Robert Michaud.

« C'est étrange qu'on regarde le projet de façon morcelée, plutôt que de le regarder dans son ensemble : de ses phases préliminaires jusqu'à ses dernières phases, c'est-à-dire l'exploitation. »

— Robert Michaud, directeur du GREMM

La construction du port pétrolier, rappelle-t-il, se ferait dans ce que les chercheurs surnomment la « pouponnière des bélugas ».

INOLTRE SU HUFFPOST

42 Gifs d'animaux marrants