NOUVELLES

Des explosions retentissent à Donetsk, la situation humanitaire se dégrade (AFP)

19/08/2014 04:28 EDT | Actualisé 18/10/2014 05:12 EDT

Des explosions retentissaient mardi dans plusieurs quartiers de Donetsk, bastion des séparatistes prorusses dans l'est de l'Ukraine privée depuis deux jours d'eau courante, rapporte une journaliste de l'AFP.

On pouvait entendre des explosions dans la partie est de la ville provenant vraisemblablement du faubourg Mospyné et d'autres explosions en provenance des quartiers ouest où se trouve l'aéroport.

La situation humanitaire se dégradait dans cette ville qui comptait un million d'habitants avant le début des hostilités il y a plus de quatre mois.

L'eau courante a été entièrement coupée dimanche soir après qu'une ligne électrique alimentant la principale usine de traitement d'eau a été endommagée dans des combats.

Des files d'attentes se sont formées dès le petit matin mardi devant les kiosques qui vendent de l'eau minérale au litre, selon une journaliste de l'AFP.

Les autorités ont organisé de leur côté la distribution d'eau non potable depuis des citernes devant lesquelles une vingtaine de personnes attendaient leur tour avec des bonbonnes en plastique vides ou des sceaux.

Les autorités municipales ont averti dès dimanche qu'il était impossible de prévoir combien de temps pourraient prendre les travaux de réparation en raison des combats qui se déroulent dans la ville depuis plusieurs jours.

L'autre capitale régionale et bastion des insurgés, Lougansk, est en proie à des combats à l'arme lourde depuis des semaines et les autorités locales ont multiplié les appels au secours face à une situation "critique" alors qu'eau, électricité, communications et approvisionnement sont coupés depuis plus de deux semaines et les accès à la ville fermés.

is-neo/ml

PLUS:hp