NOUVELLES

Ukraine: les civils doivent pouvoir quitter les zones de combat (Ban Ki-moon)

18/08/2014 02:23 EDT | Actualisé 18/10/2014 05:12 EDT

Les informations sur la mort de réfugiés dans un bombardement dans l'est de l'Ukraine sont "très inquiétantes", estime le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, qui demande que les civils puissent quitter les zones des combats en toute sécurité.

L'ONU a aussi annoncé que deux de ses principaux responsables, le secrétaire général adjoint aux affaires politiques Jeffrey Feltman et la patronne des opérations humanitaires Valerie Amos, vont se rendre à Kiev cette semaine.

Selon son porte-parole, M. Ban demande aux belligérants "de laisser passer en toute sécurité les personnes tentant de fuir les zones où se déroulent des opérations militaires".

"Ce tragique incident rend encore plus urgents un cessez-le-feu et une solution diplomatique" en Ukraine, a-t-il ajouté.

Les autorités ukrainiennes ont affirmé lundi que les insurgés prorusses avaient tiré avec des lances-roquettes multiples Grad sur une colonne de réfugiés, provoquant la mort "de dizaines" de civils près du bastion des insurgés à Lougansk (est).

Sur le plan diplomatique, aucune avancée n'a émergé d'une réunion dimanche à Berlin entre les chefs de la diplomatie ukrainienne, russe, française et allemande.

cml/avz/gde

PLUS:hp