NOUVELLES

GB: vingt minutes de plus et les Afghans découverts dans un conteneur étaient morts(traducteur)

18/08/2014 02:44 EDT | Actualisé 18/10/2014 05:12 EDT

"Vingt minutes de plus et ils étaient tous morts", a déclaré lundi sur ITV News le traducteur utilisé par les autorités britanniques pour dialoguer avec les 34 immigrants clandestins afghans découverts samedi en Angleterre dans le conteneur d'un bateau.

"Je les ai regardé et ils étaient dans un sale état. Selon un petit garçon, ils étaient dans le conteneur depuis environ 18 heures", a expliqué Kamaljit Singh Mataharu, qui a tenu le rôle d'interprète auprès des rescapés, dans une interview à la chaîne de télévision britannique ITV News.

Samedi matin, 34 Sikhs afghans déshydratés et en hypothermie, parmi lesquels 13 enfants, et un homme décédé, ont été découverts par le personnel du port de Tilbury (est de l'Angleterre), alerté par des cris et des coups.

Selon le traducteur, il y avait quinze familles entassées dans ce conteneur, dont la structure métallique avait été modifiée pour permettre ce voyage clandestin. Tous sont originaires de Kaboul et ont voyagé en camion jusqu'en Belgique.

L'homme décédé avait 40 ans et voyageait avec sa femme et ses "deux fils de 9 et 12 ans", a indiqué Kamaljit Singh Mataharu.

"Les petits garçons m'ont dit qu'ils avaient essayé de réveiller leur père et qu'ils s'étaient alors aperçus qu'il était mort", a rapporté le traducteur.

"Ils remercient Dieu d'être encore en vie. Vingt minutes de plus et ils étaient tous morts", a-t-il ajouté.

"J'avais les larmes aux yeux, regarder ces enfants et combien ils devaient être désespérés pour risquer leur vie de cette manière", a-t-il également confié.

"Les femmes m'ont dit qu'on ne les laissait pas sortir (à Kaboul), qu'elles étaient harcelées. Les hommes disaient que les Afghans leurs enlevaient leur turban. Ils ont dit qu'ils préféraient mourir que de vivre comme ça", a-t-il encore expliqué sur ITV News.

L'autopsie de l'homme décédé n'a pas permis de déterminer la cause de sa mort, a annoncé lundi la police.

Un porte-parole du ministère de l'Intérieur a par ailleurs indiqué que les rescapés afghans étaient tous en passe de demander l'asile politique au Royaume-Uni.

En 2000, les corps de 58 Chinois morts asphyxiés avaient été découverts dans le conteneur scellé - dont la bouche d'aération avait été fermée - d'un camion frigorifique qui venait d'effectuer la traversée entre Zeebruges et Douvres (sud de l'Angleterre). Seuls deux migrants avaient survécu.

En juillet 2013, la police britannique avait arrêté deux personnes après la découverte à Douvres de 15 demandeurs d'asile dans un camion-citerne à bord d'un ferry.

Plus tôt ce mois-ci, 16 hommes, vraisemblablement venus d'Éthiopie, ont été trouvés dans l'unité réfrigérée d'un camion près de Londres.

mc/gbh

PLUS:hp