NOUVELLES

France: nouveau drame dans le Mont-Blanc après la mort de trois alpinistes

18/08/2014 07:27 EDT | Actualisé 18/10/2014 05:12 EDT

Deux alpinistes et leur guide ont été retrouvés morts dimanche dans le massif alpin du Mont-Blanc, portant à vingt le nombre d'alpinistes morts ou disparus depuis le début de la saison estivale.

L'accident remonterait au vendredi 15 août mais les corps n'ont été retrouvés que dimanche, après plusieurs reconnaissances par hélicoptère.

Les trois alpinistes -- un guide d'une cinquantaine d'années, décrit comme très expérimenté, et ses deux clients de région parisienne -- projetaient d'effectuer la traversée de la Vallée Blanche après une nuit au refuge des Cosmiques (3.613 mètres), un "parcours d'alpinisme glaciaire magnifique et tout à fait accessible", selon Denis Crabières, président du Syndicat National des Guides de Montagne.

Ils ont été emportés avant même d'entamer leur course. "La chute de plus de 800 mètres ne leur a laissé aucune chance", ont indiqué les gendarmes.

Les causes exactes de leur chute n'étaient pas connues lundi matin. "Il est possible qu'une corniche de neige ait cédé sous les pas de la cordée empêchant le guide de retenir ses clients", selon le peloton de gendarmerie de haute montagne de Chamonix.

L'itinéraire emprunté par les trois alpinistes est emprunté chaque année par des milliers d'alpinistes effectuant des courses en montagne depuis le téléphérique de l'Aiguille du Midi. Les skieurs souhaitant descendre la Vallée Blanche doivent aussi passer par cette arête vertigineuse.

Les deux alpinistes étaient encadrés par "un guide expérimenté" qui avait "25 années d'expériences", a indiqué M. Crabières.

Ce nouveau drame de la montagne porte à 20 le nombre des morts ou disparus depuis le début de la saison estivale dans le massif du Mont-Blanc, après l'accident qui a coûté la vie à cinq stagiaires et leur guide, mardi dernier.

Quatre hommes et une femme, des Français âgés de 27 à 45 ans, qui participaient à un stage de perfectionnement de deux semaines, accompagnés par un guide de 42 ans, ont été tués après une chute de 250 mètres. Leurs corps avaient été retrouvés le lendemain.

aag/nd/alc/ml

PLUS:hp