NOUVELLES

Brésil/élections : Marina Silva battrait Rousseff en cas de second tour (sondage)

18/08/2014 10:35 EDT | Actualisé 18/10/2014 05:12 EDT

L'écologiste Marina Silva, qui pourrait remplacer le défunt Eduardo Campos comme candidate à l'élection présidentielle brésilienne, se classe deuxième en intentions de vote derrière la présidente Dilma Rousseff, qu'elle battrait en cas de second tour, selon un sondage publié lundi.

Avec 21% des intentions de vote, elle dépasse d'ores et déjà celui qui était deuxième jusqu'à présent, le social-démocrate Aecio Neves (20%), même si elle reste loin des 36% attribués à Dilma Rousseff, candidate à sa réélection.

Mais selon le sondage, réalisé par la société Datafolha et publié par le journal Folha de Sao Paulo, en cas de second tour, Marina Silva gagnerait face à Rousseff, à 47% contre 43%.

Aecio Neves, 53 ans, candidat du parti d'opposition PSDB, serait lui battu par Rousseff, 39% contre 47%.

Par comparaison, le dernier sondage, publié le 22 juillet, avant le décès d'Eduardo Campos le 13 août dans un accident d'avion, donnait Dilma Rousseff en tête avec 38% des intentions de vote, Aecio Neves 22% et Eduardo Campos 8%.

Ecologiste faisant partie du culte évangélique, Marina Silva, 56 ans, est favorite pour remplacer le candidat socialiste, décédé à 49 ans, avec qui elle se présentait à la présidentielle d'octobre comme vice-présidente.

Le Parti socialiste se réunit mercredi à Brasilia pour désigner officiellement ses nouveaux candidats à la présidence et à la vice-présidence.

Ce sondage, le premier qui considère Marina Silva comme possible candidate à la présidentielle, confirme ce qu'avaient pressenti de nombreux analystes après le décès brutal d'Eduardo Campos: son remplacement par Marina Silva changerait la donne de la présidentielle en plaçant face à Dilma Rousseff, 66 ans, une adversaire de poids.

L'écologiste avait déjà été la révélation des élections présidentielles 2010, obtenant près de 20% des voix avec son minuscule Parti des Verts et arrivant ainsi à la troisième place du scrutin qui avait donné la victoire à Dilma Rousseff, héritière de Lula.

La campagne présidentielle commence officiellement mardi.

Le sondage a été réalisé les 14 et 15 août, auprès de 2.843 personnes.

ym/lbc/emm/ka/ml

PLUS:hp