NOUVELLES

Liberia: un centre anti-Ebola saccagé par des hommes armés à Monrovia, 29 malades en fuite (témoins)

17/08/2014 08:19 EDT | Actualisé 17/10/2014 05:12 EDT

Des hommes armés ont saccagé un centre de lutte contre le virus Ebola à Monrovia, la capitale du Liberia, provoquant la fuite de 29 malades, a-t-on appris dimanche de sources concordantes.

"Ils ont cassé les portes et ont pillé les lieux. Les malades ont tous fui", a affirmé Rebecca Wesseh, un témoin de l'incident survenu dans la nuit de samedi à dimanche. Ses propos ont été confirmés par des habitants et le secrétaire général des travailleurs de la santé au Liberia, Georges Williams.

zd/mrb/tmo

PLUS:hp