NOUVELLES

Irak: un officier condamné à la prison à vie pour avoir tué un journaliste

17/08/2014 11:18 EDT | Actualisé 17/10/2014 05:12 EDT

Un officier irakien a été condamné à la prison à vie pour avoir tué un journaliste lors d'une querelle à un checkpoint de Bagdad en mars, a affirmé un porte-parole de l'autorité judiciaire.

"La cour criminelle irakienne, dirigée par le juge Beligh Hamdi, a prononcé une peine de prison à vie contre l'accusé" reconnu coupable du meurtre du journaliste Mohammed Bidaiwi, a déclaré Abdelsattar Bayraqdar.

Ce journaliste renommé, chef du bureau de Bagdad de Radio Free Iraq, a été abattu le 22 mars par un officier des peshmergas, les forces de sécurité kurdes, chargés de la sécurité près du palais présidentiel dans la capitale irakienne.

Il se rendait à son travail --les bureaux de la radio étant situés dans le même complexe que le palais présidentiel-- lorsqu'une querelle a éclaté avec l'officier en civil qui a ouvert le feu et l'a touché à bout port portant , selon des témoins.

Ce procès fait figure d'exception dans un pays où les meurtres de journalistes restent souvent impunis, le Comité de protection des journalistes (CPJ), une ONG basée à New York, ayant classé l'Irak en première place de sa liste de l'indice de l'impunité.

Journaliste depuis 1993, M. Bidaiwi était devenu en 2006 le chef du bureau de Bagdad de Radio Free Iraq.

ak/jmm/faa/sw

PLUS:hp