POLITIQUE

Hémorragie au Bloc : Beaulieu doit convaincre Patry de rester

17/08/2014 10:17 EDT | Actualisé 18/08/2014 12:45 EDT
PC

Le chef du Bloc québécois, Mario Beaulieu, tentera lundi de stopper l'hémorragie au sein de son parti en se rendant au Saguenay-Lac-Saint-Jean pour y rencontrer le député de Jonquière-Alma, Claude Patry, qui selon certaines informations, s'apprêterait à démissionner.

Joint par Radio-Canada dimanche, l'attaché de presse de M. Patry, Mario Simard, a toutefois soutenu qu'aucune décision n'a été prise en ce sens.

Élu dans Jonquière-Alma sous la bannière du Nouveau Parti démocratique en 2011, Claude Patry s'est rallié au Bloc en 2013.

Depuis, toutefois, le visage du Bloc, qui n'a fait élire que quatre députés lors des dernières élections générales, a passablement changé : la députée d'Ahuntsic, Maria Mourani, a été expulsée du parti pour ses propos contre la charte des valeurs du gouvernement Marois, Daniel Paillé en a quitté la direction pour des raisons de santé et Mario Beaulieu a été élu chef à l'issue d'une course à deux contre le député André Bellavance, qui avait reçu l'appui des trois autres membres du caucus bloquiste. Claude Patry s'était toutefois rallié par la suite.

Enfin, le député Jean-François Fortin a quitté le Bloc la semaine dernière en raison de l'intransigeance de son nouveau chef. Les médias ont ensuite appris qu'il avait songé à fonder son propre parti, dédié aux régions du Québec, après l'élection de Mario Beaulieu.

Claude Patry rencontrera aussi le président régional (Saguenay-Lac-Saint-Jean) du Bloc Québécois, Robert Bouchard, avant sa rencontre avec le chef Mario Beaulieu, lundi.

Mario Beaulieu en 12 citations