NOUVELLES

Erreur d'étiquetage: rappel d'un médicament utilisé par des greffés

16/08/2014 06:58 EDT | Actualisé 17/08/2014 03:25 EDT
Bloomberg via Getty Images
A worker monitors machines that produce tablets at the Apotex Inc. plant in Toronto, Ontario, Canada, on Wednesday, Nov. 3, 2011. Apotex Inc., a manufacturer of generic drugs, agreed to delay selling a generic version of the osteoporosis drug Boniva until a judge rules on the validity of a Roche Holding AG patent on the medicine that expires in March 2012. Photographer: Norm Betts/Bloomberg via Getty Images

La société pharmaceutique canadienne Apotex procède au rappel d'un lot d'un médicament destiné aux patients ayant subi une transplantation, en raison d'une erreur d'étiquetage sur l'emballage.

Il s'agit du lot KY6601 du médicament Apo-Mycophenolic Acid qui sert à prévenir le rejet d'organe chez les patients qui ont subi une transplantation rénale.

L'énoncé en français sur l'emballage indique que chaque comprimé contient une dose de 180 mg de médicament alors que dans les faits chaque pilule en contient le double, soit 360mg.

Apotex en a fait part à Santé Canada puisque si patient devait prendre une dose plus forte en raison de l'erreur d'étiquetage, il pourrait présenter une immunodépression excessive ce qui augmenterait les risques d'infection chez cette personne, ce qui pourrait être fatal. La pharmaceutique estime toutefois qu'un tel scénario est peu probable.

Les autres symptômes incluent des anomalies sanguines et des maux d'estomac.

Aucun effet indésirable lié à ce problème n'avait été signalé à Apotex ou à Santé Canada en date du 15 août 2014.

En cas de doute, les patients qui prennent de l'Apo-Mycophenolic Acid sont invités à consulter leur pharmacien avec le produit.