POLITIQUE

Si le projet de loi 3 est adopté, la FTQ prévoit de sérieuses perturbations

16/08/2014 07:45 EDT | Actualisé 16/10/2014 05:12 EDT
Courtoisie

MONTRÉAL - La Fédération des travailleurs du Québec (FTQ) prévoit de «sérieuses perturbations» si le projet de loi 3 du gouvernement Couillard sur la réforme des régimes de retraite des employés municipaux est adopté sous sa forme actuelle.

Le secrétaire général de la FTQ, Serge Cadieux, affirme que la loi serait inconstitutionnelle et serait à coup sûr contestée en justice.

Il estime que la «paix industrielle» serait troublée si une telle loi était mise en vigueur.

La FTQ présentera son mémoire mercredi prochain, à Québec, alors que débutera la commission parlementaire sur le sujet. Quelque 28 groupes devraient défiler à l'hôtel du Parlement pendant cinq jours.

Le projet de loi 3 a suscité la grogne des employés municipaux à travers la province, qui ont tenu plusieurs manifestations ces dernières semaines.

Le gouvernement propose notamment de donner 12 mois aux parties pour s'entendre sur le partage à parts égales des déficits passés des caisses de retraite.

La FTQ dénonce le projet de loi qui s’appliquerait de façon «unique» et surtout rétroactive à tous les régimes. Serge Cadieux affirme que certains régimes sont capitalisés à 115 pour cent, et que le «remède» concocté par le ministre Pierre Moreau n’a pas sa raison d'être.

La centrale syndicale craint que le gouvernement ait déjà fait son nid, en se rangeant du coté de l'Union des municipalités, et qu’aucun compromis ou négociations ne sera possible.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les régimes de retraite en bref