NOUVELLES

LE MONDE EN BREF DU 17 AOUT

16/08/2014 11:00 EDT | Actualisé 16/10/2014 05:12 EDT

Voici le Monde en bref du dimanche 17 août 2014 à 03H00 GMT:

SOULEIMANIYEH (Irak) - Les forces kurdes, soutenues par l'aviation américaine, ont lancé samedi une offensive pour reprendre aux jihadistes de l'Etat islamique (EI) le barrage de Mossoul (nord), le plus important d'Irak, a déclaré un haut responsable militaire kurde.

WASHINGTON - Les Etats-Unis ont mené neuf frappes aériennes près du barrage de Mossoul, a indiqué le commandement militaire américain qui couvre le Moyen-Orient et l'Asie centrale.

LONDRES - Les jihadistes de l'Etat islamique (EI) en Syrie et en Irak représentent une menace directe pour le Royaume-Uni, qui doit employer toutes ses "capacités militaires" pour stopper leur avancée, a déclaré le Premier ministre britannique David Cameron.

La Grande-Bretagne va poursuivre ses vols de surveillance au-dessus du nord de l'Irak pour tenter d'empêcher de nouvelles attaques contre des minorités par les jihadistes de l'EI, a annoncé le ministre britannique de la Défense, Michael Fallon.

BAGDAD - Des jihadistes ont tué des dizaines de personnes, en majorité des membres de la minorité yazidie, dans le village irakien de Kocho (nord), ont indiqué un témoin et des responsables qui ont évoqué un "massacre".

DONETSK (Ukraine) - La Russie et l'Ukraine sont tombées d'accord samedi sur les modalités du passage en territoire ukrainien du convoi humanitaire russe en attente à la frontière, mais les garanties quant à la sécurité restent insuffisantes, a annoncé un représentant de la Croix-Rouge.

BERLIN - La chancelière allemande Angela Merkel et le président ukrainien Petro Porochenko ont plaidé pour "l'arrêt des livraions d'armes" de la Russie en Ukraine.

Le ministre allemand de l'Agriculture a assuré que l'embargo russe sur l'agroalimentaire en provenance de l'Union européenne aurait un "impact plutôt faible" sur le marché européen.

NAIROBI - Le Kenya a annoncé interdire l'entrée sur son territoire, à compter de mercredi, aux voyageurs venant de Guinée, du Liberia et de Sierra Leone, principaux foyers de l'épidémie d'Ebola.

LAGOS - Environ 800 volontaires ont été formés à Lagos, la plus grande ville du Nigeria, pour aider à lutter contre l'épidémie d'Ebola qui a fait quatre morts dans ce pays, le plus peuplé d'Afrique, a-t-on appris de source officielle.

MADRID - Une personne qui pourrait avoir contracté le virus d'Ebola, premier cas possible en Espagne après la mort du missionnaire espagnol rapatrié à Madrid le 7 août, a été placée en isolement dans un hôpital spécialisé à Alicante (ouest), ont annoncé samedi soir les autorités sanitaires.

GAZA - Israéliens et Palestiniens se préparent à de nouvelles négociations serrées dont dépendra la poursuite ou non, au-delà de lundi minuit, du cessez-le-feu observé dans la bande de Gaza après un mois d'une guerre meurtrière.

TEL AVIV - Des milliers d'Israéliens ont manifesté samedi soir à Tel-Aviv pour appeler leur gouvernement à reprendre les négociations de paix avec l'Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas.

BAMAKO - Deux soldats burkinabè de la force de l'ONU au Mali ont été tués samedi et quatre blessés dans un attentat-suicide à Ber, dans le nord du Mali, a-t-on appris de source sécuritaire malienne et auprès de l'ONU.

BEYROUTH - Les jihadistes de l'Etat islamique (EI), engagés dans la guerre en Syrie, ont tué ces deux dernières semaines plus de 700 membres d'une tribu dans l'est du pays et avançaient samedi dans la province d'Alep face aux rebelles, selon une ONG.

L'opposition syrienne a appelé les Occidentaux, en tête desquels les Etats-Unis, à agir "rapidement" contre les jihadistes et le régime en Syrie, à l'instar de leur intervention en Irak, un appel indirect à des frappes aériennes.

BANGUI - Plus d'une trentaine de villageois ont été massacrés dans le nord de la Centrafrique, nouvelle violation sanglante du très fragile cessez-le-feu signé fin juillet et qui compromet encore un peu plus le retour durable à la paix dans le pays, toujours en attente d'un nouveau gouvernement.

KANO (Nigeria) - Des soldats tchadiens ont libéré 85 Nigérians enlevés dimanche dernier par le groupe islamiste Boko Haram dans un village de pêcheurs du nord-est du Nigeria et emmenés au Tchad, a-t-on appris de sources concordantes.

LONDRES - Trente-cinq personnes originaires du sous-continent indien, dont un homme mort et des enfants, ont été découvertes dans le conteneur d'un bateau arrivé au port de Tilbury (est de l'Angleterre) en provenance de Belgique, ont annoncé des responsables britanniques.

FERGUSON (Etats-Unis) - Le gouverneur du Missouri (centre des Etats-Unis) Jay Nixon a annoncé samedi l'instauration d'un état d'urgence et d'un couvre-feu, de minuit à 5H00 (10H00 GMT) du matin, dans un quartier de Ferguson, théâtre d'émeutes depuis la mort il y a une semaine d'un jeune Noir tué par un policier.

BRUXELLES - Bruxelles estime "indispensable" une hausse des salaires en Allemagne, pour que le pays puisse aider ses voisins européens à la traîne, a expliqué le commissaire européen chargé de l'Emploi, Laszlo Andor.

RIO DE JANEIRO - Un détenu brésilien en liberté surveillée a mis son bracelet électronique à son coq enfermé dans le poulailler pour tromper la surveillance électronique et aller vendre de la drogue, a rapporté le quotidien O Globo.

myl/jr

PLUS:hp