NOUVELLES

GB: tests négatifs à Ebola pour la détenue d'un centre de rétention

16/08/2014 05:10 EDT | Actualisé 15/10/2014 05:12 EDT

Les tests de dépistage du virus Ebola d'une détenue d'un centre de rétention écossais, qui était tombée malade et avait été transférée à l'hôpital, sont négatifs, ont indiqué samedi les services de santé publique.

"Nous pouvons confirmer que le patient n'a pas Ebola ou une autre forme de fièvre hémorragique", a déclaré samedi un porte-parole du NHS Lanarkshire, le comté écossais où se trouve le centre de détention de Dungavel.

Selon plusieurs médias dont la BBC, la détenue, une trentenaire, venait de Sierra Leone et a été transportée jeudi dans le service des maladies infectieuses de l'hôpital général de Monklands à Airdrie, situé près de Glasgow.

Vendredi, le NHS du Lanarkshire avait confirmé étudier "un cas possible de fièvre hémorragique Ebola" tout en jugeant "hautement improbable que le test soit positif".

L'épidémie du virus Ebola en Afrique de l'Ouest continue de s'étendre et a fait 1.145 morts en Guinée, au Liberia, en Sierra Leone et au Nigeria, selon le dernier bilan de l'OMS arrêté au 13 août.

Les ONG et sociétés de la Croix-Rouge insistaient vendredi sur la nécessité de se mobiliser davantage face à une épidémie de fièvre hémorragique Ebola "largement sous-évaluée".

Le virus Ebola se manifeste notamment par des hémorragies, des vomissements et des diarrhées. Son taux de mortalité peut varier de 25 à 90% et il n'existe pas de vaccin homologué. Il se transmet par contact direct avec le sang, les liquides biologiques ou les tissus de personnes ou d'animaux infectés.

mc/pt

PLUS:hp