NOUVELLES

Ukraine: Moscou dénonce des tentatives de faire échouer son aide humanitaire

15/08/2014 11:37 EDT | Actualisé 15/10/2014 05:12 EDT

Le ministère russe des Affaires étrangères a dénoncé vendredi "des tentatives (du côté ukrainien) de faire échouer son aide humanitaire" destinées aux populations de l'Est de l'Ukraine, et a mis en garde contre "les conséquences" potentielles de tels projets.

Le ministère affirme notamment dans un communiqué que "l'intensification brutale des opérations militaires" ukrainiennes dans cette région "a de toute évidence pour but de couper l'itinéraire convenu avec Kiev" pour le passage du convoi humanitaire russe.

Le communiqué russe n'évoque pas spécifiquement les dernières déclarations de la présidence ukrainienne affirmant que son artillerie a détruit une large partie d'une colonne de blindés russes entrée jeudi soir, selon Kiev, sur le territoire ukrainien.

Mais Moscou dénonce "des forces (en Ukraine) qui ont l'intention (...) de se livrer à des actes de provocation ouverte pouvant aggraver davantage encore la situation dans la zone de conflit". Le communiqué cite à ce propos un projet, qu'il attribue à un groupe de volontaires ukrainiens, de miner la route que doit emprunter le convoi humanitaire russe dans l'Est de l'Ukraine.

"Il reste en Ukraine et aux alentours un bon nombre de personnes qui souhaitent faire échouer la mission humanitaire russe, même au prix de nouvelles victimes et de nouvelles destructions. Ceux qui fomentent de tels projets criminels prennent sur eux une énorme responsabilité quant à leurs conséquences", prévient le ministère russe des Affaires étrangères.

Un convoi humanitaire russe de près de 300 camions est prêt à entrer sur sol ukrainien, et il devait être inspecté incessamment par des douaniers ukrainiens, mais la situation s'est brutalement détériorée vendredi avec l'annonce par Kiev de la destruction d'une partie d'une colonne blindée russe, entrée la veille sur son territoire selon des témoignages de journalistes étrangers corroborés par Kiev et par l'OTAN.

bb/lap/plh

PLUS:hp