NOUVELLES

Nouvelles manifestations en Jordanie en solidarité avec Gaza

15/08/2014 10:43 EDT | Actualisé 15/10/2014 05:12 EDT

La Jordanie a connu vendredi de nouvelles manifestations de solidarité avec le peuple palestinien dans la bande de Gaza, appelant notamment à annuler le traité de paix jordano-israélien.

Un millier de manifestants ont défilé à l'appel de mouvements islamistes dans le centre d'Amman, scandant notamment "pas d'ambassade sioniste en territoire jordanien". Certains arboraient des reproductions de roquettes du mouvement palestinien Hamas, qui contrôle la bande de Gaza.

D'autre part, quelque 500 manifestants ont défilé pour Gaza à l'appel de groupes de jeunes et de partis de gauche dans l'ouest d'Amman. "A bas Wadi Araba", scandaient notamment les manifestants en référence au traité de paix signé par Israël et la Jordanie en 1994.

"La Jordanie soutient la résistance" palestinienne ou encore "pas d'ambassadeur de l'entité sioniste sur notre terre", pouvait-on lire sur des banderoles arborées lors de la manifestation.

Des dizaines de milliers de personnes s'étaient rassemblées le 8 août à l'appel de l'opposition islamiste en solidarité avec la bande de Gaza.

Le chef des Frères musulmans de Jordanie Hammam Said, avait alors indiqué qu'un demi-million de personnes avaient assisté à ce meeting organisé à Tabarbur, à l'est de la capitale jordanienne. Mais un responsable de sécurité a fait état de 100.000 participants.

Près de 2.000 Palestiniens ont été tués, dont 72% étaient des civils selon l'ONU, tandis que côté israélien, 64 soldats et trois civils ont péri depuis le lancement le 8 juillet d'une nouvelle offensive israélienne meurtrière sur la bande de Gaza, qui visait selon l'Etat hébreu à faire cesser les tirs de roquettes de l'enclave palestinienne.

Palestiniens et Israéliens se sont mis d'accord mercredi soir au Caire pour prolonger de cinq jours un cessez-le-feu en vigueur depuis lundi dans la bande de Gaza alors que les deux parties poursuivent leurs négociations indirectes au Caire avec une médiation égyptienne pour parvenir à une trêve durable.

msh/feb/faa

PLUS:hp