NOUVELLES

L'UE "se tire une balle dans le pied" en sanctionnant la Russie (PM hongrois)

15/08/2014 08:54 EDT | Actualisé 15/10/2014 05:12 EDT

Les sanctions commerciales de l'Union européenne contre la Russie reviennent pour les Européens à "se tirer une balle dans le pied" et doivent être revues, a jugé le Premier ministre hongrois Viktor Orban dans une interview vendredi à la radio publique.

Les sanctions infligées à Moscou pour son rôle dans la crise ukrainienne "nous atteignent plus que les Russes", a asséné le dirigeant conservateur populiste: "en politique, c'est ce qu'on appelle se tirer une balle dans le pied".

La Commission européenne prendra la semaine prochaine de nouvelles mesures exceptionnelles pour soutenir les maraîchers de l'UE, touchés par l'embargo russe frappant les produits agroalimentaires occidentaux.

L'agriculture hongroise ne figure pas parmi les plus affectées par l'embargo, que Moscou a décidé en rétorsion aux sanctions européennes et américaines à son encontre. Mais la Russie est le premier partenaire commercial hors-UE de la Hongrie. Moscou doit aussi financer par un prêt de 10 milliards d'euros la construction de deux nouveaux réacteurs nucléaires en Hongrie, un ex-satellite de l'URSS entré dans l'UE en 2004.

M. Orban a affirmé vendredi qu'il rechercherait des soutiens en Europe en vue de convaincre Bruxelles de réviser sa politique de sanctions, et a demandé la tenue d'un sommet européen.

A la demande de plusieurs pays, la présidence italienne de l'UE a déjà convoqué pour le 8 septembre un conseil exceptionnel des ministres de l'Agriculture consacré aux sanctions russes contre l'UE.

pmu/cs/ml

PLUS:hp