NOUVELLES

Al Gore poursuit Al-Jazeera concernant la vente de sa chaîne câblée

15/08/2014 03:10 EDT | Actualisé 15/10/2014 05:12 EDT

L'ancien vice-président américain Al Gore a porté plainte vendredi contre les propriétaires de la chaîne d'informations télévisée Al-Jazeera America, en raison d'un litige concernant la vente l'an dernier de sa chaîne câblée Current TV.

La plainte, déposée auprès d'un tribunal du Delaware au nord-est des Etats-Unis, accuse Al-Jazeera, détenue par la famille royale du Qatar, de n'avoir pas respecté le contrat de vente de Current TV et d'avoir récupéré de manière indue 65 millions de dollars qui avaient été placés sous séquestre pour payer la transaction.

"Al-Jazeera America veut s'offrir un rabais sur le prix de vente convenu il y a près de deux ans", a indiqué David Boies, l'avocat d'Al Gore, dans un communiqué.

La vente de Current TV avait été annoncée en janvier 2013. Les modalités financières de la transaction n'avaient pas été divulguées à l'époque, mais des médias ont évoqué un prix d'environ 400 millions de dollars.

"Nous demandons au tribunal d'ordonner à Al-Jazeera America d'arrêter de retirer de manière indue des fonds placés sous séquestre qui appartiennent aux anciens actionnaires de Current", a ajouté M. Boies.

Les documents transmis à la justice ont été classés "confidentiels" à la demande d'Al-Jazeera, mais Al Gore et son partenaire Joel Hyatt ont estimé que le litige devait être rendu public, a précisé l'avocat.

Dans le résumé de ces documents, MM. Gore et Hyatt accusent Al-Jazeera de fraude et de rupture de contrat, évoquant plusieurs tentatives pour "conserver tout ce qui reste sur le compte sous séquestre pour elle, en violation flagrante de l'accord de vente".

Sollicitée par l'AFP pour un commentaire, Al-Jazeera America, qui a lancé sa chaîne d'informations il y a un an en utilisant le réseau de distribution de Current, n'a pas répondu dans l'immédiat.

rl/soe/vmt/gde

PLUS:hp