NOUVELLES

Mordu de football, le chef du Hezbollah pour l'Argentine lors de la finale

14/08/2014 06:48 EDT | Actualisé 14/10/2014 05:12 EDT

Connu comme un redoutable chef de guerre clandestin, le dirigeant du puissant mouvement chiite libanais Hezbollah, Hassan Nasrallah, a révélé un secret: il est un mordu de football et a soutenu l'Argentine lors de la finale de la dernière Coupe du monde.

"J'aime le football et j'y jouais pour me changer les idées avec des amis avant et après avoir été coiffé" du turban des religieux chiites, a-t-il confié dans un entretien publié jeudi par Al-Akhbar, quotidien libanais proche du Hezbollah.

Le dirigeant a précisé que dans le passé il soutenait "le plus souvent le Brésil et parfois l'Argentine, notamment à l'époque de Maradona, car j'aimais bien son jeu".

Diego Maradona a disputé quatre Coupes du monde et était capitaine lorsque l'Argentine a remporté la finale en 1986.

"Lors de la dernière Coupe du monde, tout le monde a dit que j'étais avec le Brésil mais en fait je n'étais avec personne. Chez nous, au Hezbollah, depuis longtemps les gens soutiennent généralement le Brésil, car ils aiment son style de jeu", a-t-il ajouté.

De nombreux Libanais ont affirmé que le Hezbollah soutenait le Brésil, car ses couleurs, jaune et vert, sont "des couleurs spéciales pour les chiites", a-t-il relevé. Le vert est la couleur de l'Islam et le jaune celle du Hezbollah.

"Je n'ai pas pu suivre la dernière Coupe du monde à cause de la situation au Liban, en Syrie, à Gaza et en Irak", a raconté le chef du Hezbollah, mais il a tout de même "regardé une partie de la finale", "pour (son) fils et pas pour le match lui-même".

"Et, comme mon fils était avec l'Allemagne, je voulais créer une ambiance de compétition et de suspense, et c'est pour cela que j'ai soutenu l'Argentine", finalement battue 1 à 0 par l'Allemagne.

kam/sk/emb

PLUS:hp