NOUVELLES

L'opposant russe Alexeï Navalny plaide non coupable d'escroquerie

14/08/2014 07:29 EDT | Actualisé 14/10/2014 05:12 EDT

Le principal opposant au Kremlin, Alexeï Navalny, a plaidé non coupable, ainsi que son frère Oleg, lors du début de leur procès jeudi à Moscou pour escroquerie au détriment de la société française de cosmétiquesYves Rocher.

"Je n'accepte pas les charges retenues contre moi. Ces accusations n'ont aucun sens", a affirmé Alexeï Navalny après la lecture du réquisitoire par le procureur.

Navalny et son frère sont accusés d'avoir escroqué Yves Rocher, le montant des malversations s'élevant selon l'accusation à 27 millions de roubles (550.000 euros). Ils auraient également escroqué une autre société de 2008 à 2013, le préjudice s'élevant cette fois ci à quatre millions de roubles (83.000 euros).

D'après l'accusation, les frères Navalny auraient fourni des services de livraison à Yves Rocher à un prix excessif. L'argent engrangé aurait été blanchi par des sociétés tenues par leurs proches et par eux-mêmes.

Alexeï Navalny risque jusqu'à 10 ans de prison s'il est reconnu coupable. Le verdict sera rendu le 21 août.

L'activiste de 38 ans, à la tête des protestations qui ont animé Moscou lors de l'hiver 2011-2012, et arrivé deuxième à la dernière élection pour la mairie de Moscou, affirme que ces accusations sont une machination du Kremlin à son encontre.

Condamné à cinq ans de prison en juillet 2013 pour fraude, Navalny avait finalement vu sa peine suspendue. D'autres accusations furent alors rapidement énoncées à son encontre, y compris l'affaire Yves Rocher.

Après une perquisition nocturne de son appartement par la police et le FSB (Service fédéral de sécurité, ex-KGB) en juin, Navalny a ainsi été accusé de vol d'oeuvre d'art. L'activiste affirme que le dessin en question lui a été offert pour son anniversaire.

Les autorités russes l'ont empêché d'enregistrer son mouvement en tant que parti politique, et ont accusé certains de ses associés de malversations liées au financement de sa campagne pour les élections municipales l'an dernier.

bur-bb/fw

PLUS:hp