NOUVELLES

Irak: Londres ouvert à la possibilité d'armer les Kurdes (porte-parole)

14/08/2014 06:08 EDT | Actualisé 14/10/2014 05:12 EDT

La Grande-Bretagne examinerait "favorablement" la possibilité d'armer les forces kurdes qui combattent les jihadistes en Irak si la demande lui en était faite, a déclaré jeudi un porte-parole du bureau du Premier ministre David Cameron.

"Si une demande des Kurdes arrivait, ce serait une chose que nous examinerions favorablement, nous serions ouverts à cette éventualité", a indiqué le porte-parole.

Cette évolution de la position britannique est intervenue à l'issue de la dernière réunion du comité d'urgence Cobra du gouvernement, qui se réunit quotidiennement depuis une semaine pour suivre la situation en Irak.

Jusqu'à présent, Londres s'était contenté d'aider à transporter des fournitures militaires données par d'autres Etats aux forces kurdes mais s'était gardé de jouer un rôle plus direct.

La France et les Etats-Unis ont déjà indiqué qu'ils livraient des armes aux forces kurdes, et l'Allemagne a affirmé qu'elle pourrait faire de même.

Le président Barack Obama a annoncé jeudi que les frappes aériennes américaines contre les jihadistes avaient brisé le siège des monts Sinjar, dans le nord de l'Irak, où s'étaient réfugiés des milliers de Yazidis.

Londres a suspendu ses largages d'aide à ces civils suite à l'amélioration de la situation sur place.

nol/plh/glr/bap

PLUS:hp